Tela Botanica

The french botany network

Botany

be trained, identify plants, wild plants

Please log in


Register...

Devenez telabotaniste et partagez votre passion pour le végétal !

Lost password ?

Library > Education > Arboreta

Inventaire des arboretums de la zone francophone

Cet inventaire est réalisé par Francis VAYEUR en partenariat avec Tela Botanica. La liste des arboretums recensés est disponible en ligne sur le site Internet L'Echo des chênaies de F. Vayeur. Cet inventaire est dynamique et il attend vos remarques et compléments que vous pouvez envoyer à Francis Vayeur à l'adresse : fvayeur[at]free.fr. Merci pour vos contributions.

Liste arboretums

 

Quelques définitions extraites du site de Francis VAYEUR...

Le mot arboretum n'apparaît qu'à la fin du XIXème siècle. Le dictionnaire Larousse de 1897 le définit ainsi : "Jardin spécial consacré à la culture de certains arbres dans un but expérimental". Cette définition simple cache en fait des structures très différentes.

  • Les arboretums de collection se sont constitués à partir du XIXème siècle à l'époque des grandes prospections botaniques inventoriant les arbres du monde entier. Les noms des Vilmorin, des Michaux sont attachés à cette tâche de pionnier. Ces arboretums se caractérisent par leur grand nombre d'espèces, représentées par peu d'individus. De par leur ancienneté, ils présentent des arbres en complet développement. Ils permettent à l'amateur ou au pépiniériste d'avoir une idée de l'intérêt d'une espèce, de l'allure de son écorce, de son feuillage ou de ses fleurs. Mais ils ne donnent une idée de la variabilité génétique de l'espèce que si un nombre suffisant de provenances a été rassemblé. Les grands jardins botaniques ont le plus souvent des collections d'arbres importantes et sont à considérer aussi comme des arboretums, même s'ils n'en portent pas le nom.
  • Un arboretum à vocation pédagogique, par contre, présente un échantillonnage d'espèces des familles les plus diverses, en insistant sur les espèces spectaculaires, d'intérêt économique ou écologique. De nombreuses collectivités locales intègrent ce type d'arboretum dans des parcs récréatifs ou des forêts sub-urbaines.
  • Les parcs paysagers méritent le nom d'arboretums paysagers dans la mesure où l'on dispose de données précises sur leurs collections (identification, provenance...)
  • Les arboretums d'élimination sont des dispositifs mis en place par les instituts de recherche forestière dans le but de repérer les espèces susceptibles d'être introduites en forêt. Chaque espèce et provenance est représentée par plusieurs placettes d'au moins dix individus, de façon à ce que les observations soient valables statistiquement. Un suivi scientifique permet d'évaluer leur comportement au froid, à la sécheresse ou dans des sols particuliers. Ils sont habituellement gérés par l'INRA ou le CEMAGREF.
  • Les arboretums forestiers ou arboretums de comportement sont beaucoup moins spectaculaires. Il s'agit en fait de placeaux de plusieurs centaines d'individus par provenance dans une forêt, qui permettent d'évaluer leur comportement dans les conditions normales de la production forestière. Ils sont le plus souvent gérés par l’ONF.
  • Un fruticetum est une collection d'arbustes. Ce nom vient du latin frutex, arbuste, et n'a donc rien à voir avec le mot fruit.

Sources :

  • Jardins botaniques et arboretums de France - La documentation française Paris 1974
  • Jardins botaniques et arboretums de France – M Chauvet et M Delmas Novembre 1991 Lavoisier

 

Association TELA BOTANICA Institut de Botanique 163, Rue Auguste Broussonnet 34090 Montpellier Tél. +334 67 52 41 22 accueil[at]tela-botanica.org

  • Visitors :
  • Registered :