Tela Botanica

The french botany network

Botany

be trained, identify plants, wild plants

Please log in


Register...

Devenez telabotaniste et partagez votre passion pour le végétal !

Lost password ?

Biodiversité > Threatened plants > Critères UICN régionalisés

Critères UICN adaptés pour la flore dans un contexte régionalisé

D'après BOULLET V., DESSE A. et HENDOUX F., 1998

In "Raretés, protections, menaces et statuts de la flore régionale (Ptéridophytes, Spermatophytes) de Picardie", Centre régional de phytosociologie, Conservatoire Botanique National de Bailleul, 83 p.

Clé d'aide à la détermination du degré de menace pesant sur un taxon v1.0 : télécharger la clé au format pdf 

Légende

EX
taxon éteint
EX ?
taxon présumé éteint à l'état sauvage
CR
en danger critique d'extinction
EN
en danger
VU
vulnérable
LR
taxon à faible risque (comprend deux sous-catégories) :
NT
taxon quasi menacé. Un taxon est dit quasi menacé lorsqu'il ne remplit pas, pour l'instant, les critères des catégories En danger critique d'extinction, En danger ou Vulnérable mais qu'il est près de remplir les critères correspondant aux catégories du groupe Menacé ou qu'il les remplira probablement dans un proche avenir.
LC
taxon de préoccupation mineure.
DD
taxon insuffisamment documenté
NE
taxon non évalué

Ci dessous les critères d'évaluation pour les situation : CR (en danger critique d'extinction), EN (en danger) et VU (vulnérable)

En danger critique d'extinction (CR)

Un taxon est dit En danger critique d'extinction lorsque les meilleures données disponibles indiquent qu'il remplit l'un des critères suivants (A à E) et, en conséquence, qu'il est confronté à un risque extrêmement élevé d'extinction à l'état sauvage :

  • Réduction de la taille de la population prenant l'une ou l'autre des formes suivantes :
  • Réduction des effectifs ≥ 90% constatée, estimée, déduite ou supposée, depuis 10 ans ou trois générations, selon la plus longue des deux périodes, lorsque les causes de la réduction sont clairement réversibles ET comprises ET ont cessé, en se basant sur l'un des éléments suivants (à préciser) :
    • l'observation directe
    • un indice d'abondance adapté au taxon
    • la réduction de la zone d'occupation, de la zone d'occurrence et/ou de la qualité de l'habitat
    • les niveaux d'exploitation réels ou potentiels
    • les effets de taxons introduits, de l'hybridation, d'agents pathogènes, de substances polluantes, d'espèces concurrentes ou parasites.
    • Réduction des effectifs ≥ 80% constatée, estimée, déduite ousupposée, depuis 10 ans ou trois générations, selon la plus longue des deux périodes, lorsque la réduction ou ses causes n'ont peut-être pas cessé OU ne sont peut-être pas comprises OU ne sont peut-être pas réversibles, en se basant sur l'un des éléments a) à e) mentionnés sous A1 (à préciser).
    • Réduction des effectifs ≥ 80% prévue ou supposée dans les 10 années ou trois générations prochaines, selon la période la plus longue (maximum de 100 ans), en se basant sur l'un des éléments b) à e) mentionnés sous A1 (à préciser).
    • Réduction des effectifs ≥ 80% constatée, estimée, déduite ousupposée, pendant n'importe quelle période de 10 ans ou trois générations, selon la plus longue des deux périodes (maximum de 100 ans dans l'avenir), la période de temps devant inclure à la fois le passéet l'avenir, lorsque la réduction ou ses causes n'ont peut-être pas cessé OU ne sont peut-être pas comprises OU ne sont peut-être pas réversibles, en se basant sur l'un des éléments a) à e) mentionnés sous A1 (à préciser).
  • Répartition géographique, qu'il s'agisse de B1 (zone d'occurrence) OU B2 (zone d'occupation) OU des deux :

    • Zone d'occurrence estimée inférieure à 5% du réseau de référencee testimations indiquant au moins deux des possibilités a) à c) suivantes :
      • Population gravement fragmentée ou présente dans une seule localité.
      • Déclin continu, constaté, déduit ou prévu de l'un des éléments suivants
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
      • Fluctuations extrêmes de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
    • Zone d'occupation estimée à moins de 0,5 % du réseau de référencee testimations indiquant au moins deux des possibilités a) à c) suivantes :
      • Population gravement fragmentée ou présente dans une seule localité.
      • Déclin continu, constaté, déduit ou prévu de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • superficie, étendue et/ou qualité de l'habitat
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
      • Fluctuations extrêmes de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
  • Population estimée à moins de 250 individus matures et présentant l'un ou l'autre des phénomènes suivants :

    • Un déclin continu estimé à 25% au moins en trois ans ou une génération, selon la période la plus longue (maximum de 100 ans dans l'avenir), OU
    • Un déclin continu, constaté, prévu ou déduit du nombre d'individus matures ET l'une au moins des caractéristiques (a, b) :
      • Structure de la population se présentant sous l'une des formes suivantes :
        • aucune sous-population estimée à plus de 50 individus matures, OU
        • 90% au moins des individus matures sont réunis en une seule sous-population.
      • Fluctuations extrêmes du nombre d'individus matures.
  • Population estimée à moins de 50 individus matures.

  • Analyse quantitative montrant que la probabilité d'extinction àl'état sauvage s'élève à 50% au moins en l'espace de 10 ans ou 3générations, selon la période la plus longue (maximum de 100 ans).


En danger (EN)

Un taxon est dit En danger lorsque les meilleures données disponibles indiquent qu'il remplit l'un des critères suivants (A à E) et, en conséquence,qu'il est confronté à un risque très élevé d'extinction à l'état sauvage :

  • Réduction de la taille de la population prenant l'une ou l'autre des formes suivantes :

    • Réduction des effectifs ≥ 70% constatée, estimée, déduite ou supposée, depuis 10 ans ou trois générations, selon la plus longue des deux périodes, lorsque les causes de la réduction sont clairement réversibles ET comprises ET ont cessé, en se basant sur l'un des éléments suivants (à préciser) :
      • l'observation directe
      • un indice d'abondance adapté au taxon
      • la réduction de la zone d'occupation, de la zone d'occurrence et/ou de la qualité de l'habitat
      • les niveaux d'exploitation réels ou potentiels
      • les effets de taxons introduits, de l'hybridation, d'agents pathogènes, de substances polluantes, d'espèces concurrentes ou parasites.
    • Réduction des effectifs ≥ 50% constatée, estimée, déduite ou supposée, depuis 10 ans ou trois générations, selon la plus longue des deux périodes, lorsque la réduction ou ses causes n'ont peut-être pas cessé OU ne sont peut-être pas comprises OU ne sont peut-être pas réversibles, en se basant sur l'un des éléments a) à e) mentionnés sous A1 (à préciser).
    • Réduction des effectifs ≥ 50% prévue ou supposée dans les 10 années ou trois générations prochaines, selon la période la plus longue (maximum de 100 ans), en se basant sur l'un des éléments b) à e) mentionnés sous A1 (à préciser).
    • Réduction des effectifs ≥ 50% constatée, estimée, déduite ou supposée, pendant n'importe quelle période de 10 ans ou trois générations, selon la plus longue des deux périodes (maximum de 100 ans dans l'avenir), la période de temps devant inclure à la fois le passé et l'avenir, lorsque la réduction ou ses causes n'ont peut-être pas cessé OU ne sont peut-être pas comprises OU ne sont peut-être pas réversibles, en se basant sur l'un des éléments a) à e) mentionnés sous A1 (à préciser).
  • Répartition géographique, qu'il s'agisse de B1 (zone d'occurrence) OU B2 (zone d'occupation) OU des deux :

    • Zone d'occurrence estimée inférieure à 15% du réseau de référence et estimations indiquant au moins deux des possibilités a) à c) suivantes :
      • Population gravement fragmentée ou présente dans une cinq localités au plus.
      • Déclin continu, constaté, déduit ou prévu de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • superficie, étendue et/ou qualité de l'habitat
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
      • Fluctuations extrêmes de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
    • Zone d'occupation estimée à moins de 1,5 % du réseau de référence et estimations indiquant au moins deux des possibilités a) à c) suivantes :
      • Population gravement fragmentée ou présente dans cinq localités au plus.
      • Déclin continu, constaté, déduit ou prévu de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • superficie, étendue et/ou qualité de l'habitat
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
      • Fluctuations extrêmes de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
  • Population estimée à moins de 2500 individus matures et présentant l'un ou l'autre des phénomènes suivants :

    • Un déclin continu estimé à 20% au moins en cinq ans ou deux générations, selon la période la plus longue (maximum de 100 ans dans l'avenir), OU
    • Un déclin continu, constaté, prévu ou déduit du nombre d'individus matures ET l'une au moins des caractéristiques (a, b ) :
      • Structure de la population se présentant sous l'une des formes suivantes :
        • aucune sous-population estimée à plus de 250 individus matures, OU
        • 95% au moins des individus matures sont réunis en une seule sous-population.
      • Fluctuations extrêmes du nombre d'individus matures.
  • Population estimée à moins de 250 individus matures.

  • Analyse quantitative montrant que la probabilité d'extinction à l'état sauvage s'élève à 20% au moins en l'espace de 20 ans ou cinq générations, selon la période la plus longue (maximum de 100 ans)


Vulnérable (VU)

Un taxon est dit Vulnérable lorsque les meilleures données disponibles indiquent qu'il remplit l'un des critères suivants (A à E) et, en conséquence, qu'il est confronté à un risque élevé d'extinction à l'état sauvage.

  • Réduction de la taille de la population prenant l'une ou l'autre des formes suivantes :

    • Réduction des effectifs ≥ 50% constatée, estimée, déduite ou supposée, depuis 10 ans ou trois générations, selon la plus longue des deux périodes, lorsque les causes de la réduction sont clairement réversibles ET comprises ET ont cessé, en se basant sur l'un des éléments suivants (à préciser) :
      • l'observation directe
      • un indice d'abondance adapté au taxon
      • la réduction de la zone d'occupation, de la zone d'occurrence et/ou de la qualité de l'habitat
      • les niveaux d'exploitation réels ou potentiels
      • les effets de taxons introduits, de l'hybridation, d'agents pathogènes, de substances polluantes, d'espèces concurrentes ou parasites.
    • Réduction des effectifs ≥ 30% constatée, estimée, déduite ou supposée, depuis 10 ans ou trois générations, selon la plus longue des deux périodes, lorsque la réduction ou ses causes n'ont peut-être pas cessé OU ne sont peut-être pas comprises OU ne sont peut-être pas réversibles, en se basant sur l'un des éléments a) à e) mentionnés sous A1 (à préciser).
    • Réduction des effectifs 30% prévue ou supposée dans les 10 années ou trois générations prochaines, selon la période la plus longue (maximum de 100 ans), en se basant sur l'un des éléments b) à e) mentionnés sous A1 (à préciser).
    • Réduction des effectifs ≥ 30% constatée, estimée, déduite ou supposée, pendant n'importe quelle période de 10 ans ou trois générations, selon la plus longue des deux périodes (maximum de 100 ans dans l'avenir), la période de temps devant inclure à la fois le passéet l'avenir, lorsque la réduction ou ses causes n'ont peut-être pas cessé OU ne sont peut-être pas comprises OU ne sont peut-être pas réversibles, en se basant sur l'un des éléments a) à e) mentionnés sous A1 (à préciser).
  • Répartition géographique, qu'il s'agisse de B1 (zone d'occurrence) OU B2 (zone d'occupation) OU des deux :

    • Zone d'occurrence estimée inférieure à 35% du réseau de référence et estimations indiquant au moins deux des possibilités a) à c) suivantes :
      • Population gravement fragmentée ou présente dans une dix localités au plus.
      • Déclin continu, constaté, déduit ou prévu de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • superficie, étendue et/ou qualité de l'habitat
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
      • Fluctuations extrêmes de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
    • Zone d'occupation estimée à moins de 3,5 % du réseau de référence et estimations indiquant au moins deux des possibilités a) à c) suivantes :
      • Population gravement fragmentée ou présente dans dix localités au plus.
      • Déclin continu, constaté, déduit ou prévu de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • superficie, étendue et/ou qualité de l'habitat
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
      • Fluctuations extrêmes de l'un des éléments suivants :
        • zone d'occurrence
        • zone d'occupation
        • nombre de localités ou de sous-populations
        • nombre d'individus matures
  • Population estimée à moins de 10 000 individus matures et présentant l'un ou l'autre des phénomènes suivants :

    • Un déclin continu estimé à 10% au moins en dix ans ou trois générations, selon la période la plus longue (maximum de 100 ans dans l'avenir), OU
    • Un déclin continu, constaté, prévu ou déduit du nombre d'individus matures ET l'une au moins des caractéristiques (a, b ) :
      • Structure de la population se présentant sous l'une des formes suivantes :
        • aucune sous-population estimée à plus de 1000 individus matures, OU
        • 95% au moins des individus matures sont réunis en une seule sous-population.
      • Fluctuations extrêmes du nombre d'individus matures.
  • Population très petite ou limitée, sous l'une ou l'autre des formes suivantes :

    • Population estimée à moins de 1000 individus matures.
    • Population dont la zone d'occupation est très réduite ou le nombre de localités très limité (en règle générale cinq au maximum) à tel point que la population est exposée aux impacts d'activités anthropiques ou d'événements stochastiques en une très brève période de temps et dans un avenir imprévisible. Par conséquent, elle pourrait devenir En danger critique d'extinction ou même Éteinte en un laps de temps très court.
  • Analyse quantitative montrant que la probabilité d'extinction à l'état sauvage est d'au moins 10% en l'espace de 100 ans.

Association TELA BOTANICA Institut de Botanique 163, Rue Auguste Broussonnet 34090 Montpellier Tél. +334 67 52 41 22 accueil[at]tela-botanica.org

  • Visitors :
  • Registered :