Elle menace la forêt de Fontainebleau

ILS PARTENT EN GUERRE. Leur arme : une fourche-bêche. Leur terrain de bataille : la forêt de Fontainebleau.
Leur ennemi : le Phytolacca decandra , plus communément appelé le raisin d’Amérique.

4 commentaires

  1. Grande bataille sur le terrain ..que cherchez-vous? le Phytolacca decandra..
    Peuple servile, obéissant à l’arme creuse, mener par des ignorants à faux col, vous faites la honte du peuple, vous marchez au pilori en riant alors
    que les paysans vous regardent déambuler avec vos fourche-bêches…vous enfouissez les semences de l’ an prochain…
    On ne règle pas un problème comme celui là en criant haro sur le baudet, on doit faire un étude sérieuse de la présence de cette plante, de vérifier s’ il existe des prédateurs de cette plante, sinon on recherche en son pays d’ origine quel insecte le bouffe…
    Entomologiste, biologiste, herboriste, etc, à vos armes.. le travail vous attend.. qu’ est ce deux,trois ans de plus pour trouver une solution logique et applicable de facon rationnelle..
    la menace existe surement, surtout quand on l’ aborde avec une vision d’aveugle,pardon de non voyant, sans d’ autre solution que la fourche-bêche.. Nous n’avons pas de politique de généralisation d’ éradication qu’ il dise…???.. mais est ce des imbéciles, vous pouvez surement vous éveiller, chercher, imaginer, structurer et planifier…
    le monde scientifique et étudiant cherche du travail, des projets, des défits, donnez leur l’opportunité de se manifester à ce projet… il y a des mains qui se tendent non pour vous saluer mais pour vous réveiller…

    1. Gacher un tel talent litterraire pour exprimer un ramassis de non connaissance du problème … Renseignez-vous auprès des initiateus de ces actions .

      L’ingnorance n’est pas une fatalité.

  2. Si tu manifestes une critique tu es hargneux.. Voyons, réveillez-vous, le travail que vous effectuez avec une fourche-bêche nous ramène au Moyen Age..vous êtes un peuple civilisé, de connaissance, de science… vous représentez l’ élite intellectuel du monde.. les scientifiques du 18-19 et 20 siècle n’ ont ils pas surgi de ses racines… un peuple de formation scientifique avec sa fourche-bêche, a moins qu’ il dirige une masse servile effectuant ce travail… ce qui ne serait guère plus brillant…si vous manquez d’ idée, demendez à un scienfique d’ un autre région qu’ est ce qu’ il ferait..(tel Charles de G.. pourrait dire ) Non jamais, le peuple dont nous sommes les racines saura trouver avec la concience qui l’ éclaire, toutes les ressources qu’il voudra bien déployer et bla,bla,bla.. et l’ on retourne au fourche-bêche parce que l’ on a pas de plan
    d’ action.. Réveille toi d’ un sommeil
    engourdissant…proposer un plan d’ action logique au lieu de creuser la terre pour vous enfouir..

Répondre à michèle van Panhuys-Sigler Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *