Wangari Maathai, une militante écologiste kenyane prix Nobel de la PAIX !

C’est avec une surprise générale que Wangari Maathi, 64 ans, reçoit le prestigieux prix Nobel de la paix. En plus de ce titre plutôt grandiose, elle a l’honneur de devenir également la première femme africaine couronnée de ce prix.

Wangari Maathi fut aussi la première femme d’Afrique à passer son doctorat, à devenir professeur et à diriger un département de l’université de Nairobi.

« Elle a été choisie pour sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix. » a affirmé le comité Nobel. Pour en arriver à ce résultat, elle a fait planter 30 millions d’arbres au Kenya ce qui a créé des milliers d’emplois qui sont notamment occupés par les femmes dans les pépinières de cet organisme. Le comité Nobel a aussi ajouté que Wangari Maathi pense au niveau mondial et agit sur le plan local. Mais il a aussi été cité que son approche holistique (globale) du développement durable embrasse la démocratie, les droits de l’homme en général et les droits des femmes en particulier et que la paix dépend de notre capacité à améliorer notre environnement.

© REUTERS. Photo prise le 15 juin 2004.
© REUTERS. Photo prise le 15 juin 2004.

1 commentaire

  1. Comment se peut-il, qu’une noire ait pu obtenir une reconnaissance **nobelloise**.. parce que si on lit attentivement l’ article, la grandeur de son être représente un vision sur son monde, sur une prise de conscience, un cheminement vers un
    futur, un effort durable, un investissement rentable… dommage que ses êtres d’élite ne soient si peu mentionner..
    Bravo..Wangari Maathai,je vous félicite..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *