« Le coteau calcaire » de Alain Persuy

Le coteau calcaire figure parmi les milieux naturels écologiques les plus menacés et les plus originaux.
Ses grandes richesses floristiques et faunistiques expliquent l’intérêt que lui portent les protecteurs de la nature. La variété et la beauté de ses plantes, hautes en couleurs et en senteurs, décorent les pelouses au long de l’année. Parmi elles, les plus remarquables par leur prestige sont sans doute les nombreuses orchidées. Insectes, oiseaux et reptiles, avec des espèces souvent rares et belles, peuplent ce milieu.

Senteurs et bruissements, odeurs et couleurs, jardins de rocailles se mariant avec les courbes de niveaux, étendues sauvages d’apparence désertique, ambiances mystérieuses, discrets écrins de bijoux botaniques… tous ces trésors doivent être préservés. Ils sont un irremplaçable patrimoine biologique et paysager.

© 2004, 17,5 x 24,7 cm, 90 pages, broché, impression en quadrichromie, nombreuses illustrations en couleur, code Belin 003879, EAN 9782701138794, ISBN 2-7011-3879-5

Prix : 16 Euros

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *