Dix mille refuges LPO

En novembre 2005, la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) a passé le cap du 10 000 ème REFUGE LPO. Ce cap important constitue une petite victoire pour la vie sauvage qui nous entoure. Ce sont en effet plus de 26 000 ha qui sont déclarés Refuges LPO jardins d’oiseaux. Ce ne sont pas seulement les oiseux qui sont préservés dans cette foultitude de petites réserves, mais également la flore sauvage et les insectes qui sont à la source de la biodiversité et de la richesse de ces jardins. Le réseau ainsi constitué participe maintenant concrètement à la connaissance de la biodiversité en France par le bais d’enquêtes patrimoniales, notamment sur les oiseux communs, souvent mal connus, et parfois en régression très forte.

Qu’est-ce qu’un REFUGE LPO ?

Un REFUGE LPO est un terrain, petit ou grand, parc ou jardin, garrigue ou forêt, en ville ou en campagne, sur lequel le propriétaire s’investit en faveur de la préservation de la nature. « REFUGE LPO – Jardin d’oiseaux » est un agrément de la Ligue pour la Protection des Oiseaux qui est accordé à tout terrain sur lequel est initiée une démarche de valorisation de la nature. Le premier REFUGE LPO a été créé en 1912 par des administrateurs de cette toute jeune association : la LPO.
Depuis, des milliers de REFUGES ont vu le jour, particulièrement depuis 1997.

Pourquoi créer un REFUGE LPO ?

Créer un REFUGE LPO, c’est mener une action concrète et simple pour aider la nature, les oiseaux et participer au quotidien à la protection de la vie sauvage sur son terrain. C’est aussi respecter l’environnement en adoptant chez soi des gestes écocitoyens. Ce lieu convivial permet à toute la famille dans leur jardin ou aux personnes de passage dans le parc de la ville de découvrir et d’apprécier la nature.
Chaque créateur de REFUGE LPO s’engage à respecter la Charte des REFUGES LPO.
Créer un REFUGE LPO, c’est aussi respecter l’environnement en privilégiant le compostage, l’arrosage économique, l’utilisation raisonnée des produits de traitement…

Qui peut créer un REFUGE LPO ?

Tout le monde ! Particuliers, propriétaires ou locataires (avec l’accord du propriétaire), mais aussi écoles, municipalités, associations entreprises, institutions…

Où ?

Partout ! En zone urbaine ou rurale, c’est un jardin, un verger, un parc, un étang, une exploitation agricole…_La surface du refuge importe peu : même le plus petit jardin peut se révéler extraordinaire avec un peu de patience et d’enthousiasme.

Comment ?
En s’inscrivant au réseau !
– en vous inscrivant au réseau des REFUGES LPO ;
– en vous engageant à respecter l’esprit de la Charte ;
– en décrivant votre terrain.
Vous ferez alors partie du réseau des REFUGES LPO.
En devenant membre de la LPO, vous recevrez chaque année la « Lettre des REFUGES» et 5 nouvelles fiches pratiques.

Voir la charte des refuges LPO

Voir les fiches pratiques REFUGES LPO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *