Protestation contre le pillage des forêts tropicales de l’Indonésie pour la construction des installations pour les Jeux olympiques

Cette cyber @ction est une traduction, faite par Siv O. Neall que nous
remercions, d’une campagne en anglais sur le site :
http://www.rainforestportal.org/alerts/send.asp?id=olympic_timber

Le viol des forêts tropicales pour un évènement anathème à l’esprit
olympique

Deux ans et demi avant le commencement des Jeux Olympiques qui auront lieu à
Pékin en 2008, le gouvernement chinois et le comité olympique viennent de
placer une commande urgente pour du bois des forêts tropicales en voie
d’extinction de la province de Papua en Indonésie, bois destiné à la
construction des installations pour les Jeux Olympiques. Une usine envisagée
pour le traitement du bois récolterait 800.000 mètres cube du célèbre bois
du merbau (Intsia spp), précieux et menacé, qui serait exporté en Chine pour
la construction des installations sportives

La province de Papua, dans l’île de la Nouvelle-Guinée, possède une partie
des dernières forêts tropicales intactes qui existent encore dans le monde.
Ces forêts tropicales datent depuis des millions d’années, contiennent une
biodiversité et une histoire évolutionnaire incalculables et, de plus, elles
fournissent des procédés d’écosystème critiques régionaux et globaux, y
compris la régulation du climat par leur stockage (consommation,
accumulation ?) de quantités énormes de carbone. Ces anciennes forêts
tropicales irremplaçables sont sous pression sévère à cause de
l’exploitation illégale effrénée du merbau et la remise de concessions
massives d’exploitation. La Chine consomme déjà presque la moitié des
300.000 mètres cube de merbau qui sont passés en contrebande chaque mois de
Papua.

Le merbau est un bois foncé, luxueux, roux qui sert surtout à la fabrication
de sols en bois dur. Le merbau est endémique aux provinces indonésiennes
Papua et Irian Ouest, aussi bien que Papua dans la Nouvelle-Guinée voisine.
Les experts prévoient que la campagne chinoise pour développer leur
infrastructure en vue de devenir l’hôte des Jeux olympiques consommerait des
dizaines de millions de mètres cube de produits de forêts tropicales. La
création de l’usine de bois en Papua était le seul moyen pour la société de
répondre à leurs besoins en bois, puisque le gouvernement de l’Indonésie
avait interdit l’exportation de bûches rondes depuis 2001.

Un investissement de cette taille ne servira qu’à légitimer et encore plus
alimenter cette exploitation du bois, complètement illégale, totalement
impossible à maintenir et écologiquement dévastatrice. Elle est en
opposition aux idéaux olympiques de « rapprocher les peuples dans la paix et
dans le respect universel des principes éthiques » puisque les évènements
auraient lieu dans des locaux construits avec du bois ancien venant de
forêts tropicales, donc de légalité et moralité douteuses.

Il est urgent d’insister auprès du gouvernement chinois et de la Comité
olympique pour qu’ils s’engagent à accueillir des jeux olympiques libres de
« vieille croissance de forêts anciennes».

Alain Uguen

—-

COMMENT AGIR ? C’EST FACILE : A VOUS DE SUIVRE LES 6 ETAPES SUIVANTES :

1 – Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessous entre les ############

2 – Ouvrez un nouveau message et collez le texte

3 – Signez le : prénom, nom, adresse, ville

4 – Rajouter l’objet de votre choix :

5 – Adressez votre message aux adresses suivantes :
2008@beijing-olympic.org.cn,
cnosf@cnosf.org
cyberacteurs@wanadoo.fr
chinaemb_fr@mfa.gov.cn

Ou plus simplement cliquer ici

Vérifiez que les quatre adresses apparaissent bien (la 3è peut être coupée
pendant le transfert du message).

6- Envoyez le message

Cette cyber @ction est aussi signable en ligne : http://www.cyberacteurs.org

Par cette action, vous ferez connaître votre opinion au comité organisateur,
à votre Comité National Olympique Français, à l’ambassade de Chine en
France et à Cyber @cteurs pour nous permettre d’évaluer l’impact de cette
action et en informer nos partenaires.

Pour les autres pays possibilité de changer les coordonnées des ambassades
– Belgique CHINAEMB_BE@MFA.GOV.CN
– Suisse : CHINA-EMBASSY@BLUEWIN.CH
– Canada :chinaemb_ca@mfa.gov.cn

Pour les autres pays voir :
http://www.fmprc.gov.cn/eng/wjb/zwjg/2490/default.htm

Comité national Olympique
– Belgique info@olympic.be
– Suisse info@swissolympic.ch
– Canada webmaster@olympic.ca

Pour les autres pays
http://www.olympic.org/fr/organisation/noc/index_fr.asp?id_assoc=8

############

Prénom, Nom
Profession :
Adresse
Localité
Pays

Monsieur le Président du Comité National Olympique
Monsieur l’ambassadeur

Je vous écris pour protester contre le pillage des forêts tropicales de
l’Indonésie pour la construction des installations pour les Jeux olympiques

Cette exploitation du bois, complètement illégale, totalement impossible à
maintenir et écologiquement dévastatrice est en opposition avec les idéaux
olympiques qui visent à « rapprocher les peuples dans la paix et dans le
respect universel des principes éthiques » puisque les évènements auraient
lieu dans des locaux construits avec du bois ancien venant de forêts
tropicales, donc de légalité et moralité douteuses.

Je vous demande donc de mettre fin à ce projet dévastateur à la fois pour la
forêt tropicale et pour l’esprit même des jeux olympiques.

############

Envoi par courrier ou fax

Chinese Embassy in France

Ambassador: Zhao Jinjun
Address: 11, av. George V, 75008 Paris
Tel: 0033-1-49521950
Fax:0033-1-47202422
chinaemb_fr@mfa.gov.cn

—-
Le texte de l’alerte en anglais

Dear Chinese Olympic Committee,

I am writing to protest the Chinese Olympic Committee’s planned use of
endangered rainforest timbers from Indonesia’s Papua province during
construction for the 2008 Beijing Olympic Games.

These actions threaten the reputation of the entire Olympic movement, the
Chinese Olympic Committee, Chinese government and NBC Television.

Indonesia’s Papua province on the island of New Guinea has some of the
world’s last remaining large intact rainforests. These rainforests are
millions of years old, contain untold biodiversity and evolutionary
history, and provide critical regional and global ecosystem processes;
including vital climate regulation through their storage of carbon.

A new timber processing factory will reportedly be built just to process
800,000 cubic meters of the threatened merbau (intsia spp) rainforest
timbers, worth $USD one billion, logged especially for export to China for
the construction of Olympic sporting facilities.
These priceless ancient rainforests have come under
severe pressure from the rampant illegal logging of merbau and granting of
massive logging concessions. An investment of this size will only serve to
legitimize and further fuel illegal, highly unsustainable, and ecologically
devastating logging, ensuring the destruction of this critically threatened
ancient rainforest.

It is against the Olympic ideals of bringing « people together in peace to
respect universal moral principles » when the events are housed in facilities
built from ancient rainforest timbers of questionable legality and morality.
To allow millions of year old ancient life-giving rainforests to be
plundered for the Olympics directly violates pledges to run « Green » games.
It would be evil and against everything for which the games stand.

The Chinese government and Olympic committee must commit to hosting an
« old-growth, ancient forest free » Olympics. As a start, the purchase of
these Indonesian rainforest timbers must be cancelled. Should this project
go through, myself and rainforest conservation networks worldwide will
ensure that this raping of Indonesia’s Rainforests for a once off sporting
event – a dastardly act anathema to the Olympic Spirit – tarnishes the
reputation of China and the Olympics.

With grave concern,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *