La Terre se réchauffe à un rythme « insoutenable », selon un rapport britannique

AFP, le 30 01 06

L’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère provoque un réchauffement du climat à un rythme « insoutenable » qui pourrait avoir des conséquences majeures sur l’environnement et la géographie de la planète, affirme lundi un rapport gouvernemental britannique. « Il est à présent évident que l’émission de gaz à effets de serre, associés à l’industrialisation et la croissance économique d’une population mondiale qui a augmenté par six en 200 ans, provoque un réchauffement climatique à un rythme qui est insoutenable », affirme le Premier ministre Tony Blair dans la préface de ce rapport.

A la lecture de ce document, il apparaît « que les risques de changement climatique pourraient bien être plus grands que ce que nous pensions », poursuit M. Blair.
Il y a à présent « plus de clarté et moins d’incertitudes » concernant l’impact du changement climatique, affirme le rapport, et « dans bien des cas, les risques sont plus sérieux que précédemment estimé ».

Selon le professeur Chris Rapley, du British Antarctic Survey, le centre de recherche britannique sur l’Antarctique, la calotte glacière de l’ouest du continent blanc pourrait être en train de se désintégrer. Les scientifiques craignent qu’un tel évènement ne provoque une augmentation significative du niveau des mers autour du globe, avec des conséquences majeures sur la géographie mondiale. Le rapport, intitulé « Eviter un changement climatique dangereux », compile les travaux de scientifiques réunis en février 2005 à l’occasion d’une conférence sur le changement climatique, organisée à Exeter (sud-ouest de l’Angleterre) par l’office météorologique britannique, le Met Office.

2 commentaires

Répondre à lopez jean-michel Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *