Mine d’or en Guyane : Cambior revient à la charge

NewMedia, Agence de presse caribéenne, le 18 12 06

Après avoir essuyé un refus poli du gouvernement en octobre dernier,
et contraint de revoir sa copie, le groupe canadien entreprend de
nouvelles démarches administratives. Objectif : obtenir
l’autorisation d’exploiter une mine d’or à ciel ouvert dans la région
de Roura.

Déboutée en octobre dernier, la multinationale canadienne a déposé
une nouvelle demande pour l’exploitation d’une mine d’or à ciel
ouvert à camp Caïman, au pied de la montagne de Kaw. Après un rapport
remis par des fonctionnaires des ministères de l’écologie et de
l’industrie, le gouvernement avait demandé au groupe canadien de
présenter une nouvelle copie de son projet, qui pêchait selon les
experts sur deux points : l’impact sur la faune et la flore, mais
aussi les conditions de rejet dans le milieu naturel des effluents de
cyanure. Cette nouvelle demande de Cambior doit être suivie d’une
nouvelle enquête publique.

En 2004, la multinationale a obtenu pour une durée de 25 ans une
concession de 30 km2 en pleine forêt primaire, qui se caractériserait
par des carrières de 150 mètres de profondeur et l’utilisation de
produits toxiques, en particulier le cyanure. Situé sur le territoire
du parc naturel régional, à proximité de réserves naturelles, selon
les spécialistes, camp Caïman représente un site d’une biodiversité
hors du commun, abritant des centaines d’espèces de végétaux et
d’animaux, notamment les derniers caïmans noirs de la planète.

Des réserves pertinentes

Après deux mois de consultation, le commissaire enquêteur avait déjà
émis des réserves sur six points, liés à la protection de
l’environnement. Ils concernaient en particulier le rejet de cyanure.
Patrice Pierre s’interrogeait sur la contradiction qui apparaissait
entre la demande de dérogation formulée par la SAS CBJ Caïman,
filiale guyanaise de Cambior, concernant un dépassement de 10 à 20
fois du taux de rejet autorisé… et l’abandon surprenant de ladite
demande. De l’avis du commissaire enquêteur, cette question aurait dû
être élucidée en début d’enquête. Une façon de mettre l’accent sur
les changements d’appréciation intempestifs portés par le promoteur
sur des aspects du dossier montrés du doigt par les nombreux
opposants au projet.

Les élections déterminantes ?

Entre temps, la mobilisation contre le projet d’implantation de cette
mine d’or à ciel ouvert dans la région de Kaw s’était intensifiée.
Les présidents des conseils général et régional, ainsi que la députée
Christiane Taubira et le maire de Cayenne, s’associaient au collectif
“Non au projet Cambior à Kaw“. Après avoir perdu un temps précieux,
la multinationale entend bien décrocher cette fois-ci la totalité des
précieuses autorisations et espérer exploiter une trentaine de tonnes
d’or en 7 ans. A moins que la mobilisation des opposants et/ou les
scrutins du premier semestre de l’an prochain ne viennent perturber
un projet dont les promoteurs pensaient bien qu’il était cousu de fil
d’or.

Par Jacques Costa

Pour rappel certains articles précédents:
Le retour : Cambior dépose son nouveau dossier pour Camp Caïman
« Revue de presse » sur le projet de Mine de la société Cambior, Mis en ligne lundi 22 mai 2006
Cambior en Guyane : une mine d’or dans un parc naturel ?, Mis en ligne lundi 2 octobre 2006
Cambior, dossier de demande d’exploitation jugé non satisfaisant !, Mis en ligne vendredi 13 octobre 2006

1 commentaire

  1. CHEZ NOUS ? ce n’est pas de l’or…encore que !
    L’acharnement des industriels du charbon dit « propre » en dit long sur cette question !
    Malgré le débat sur le réchauffement climatique et le protocole de Kyoto , Deux sociétés ont déposé un dossier en vue d’ouvrir sur les communes de Lucenay les Aix et Cossaye(Nièvre) une mine de charbon + centrale thermique. Projet soutenu par les élus socialistes et communistes locaux en dépit d’un rapport alarmiste réalisé par SOFREMINES en 2003 à la demande du conseil régional mais non publié à ce jour.
    Pour plus d’information consulter le site : http://www.adsn58.fr/

    exprimez vous sur le blog consacré à ce sujet : http://veriteminecharbon.unblog.fr/

Répondre à Jean V. Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *