Entretien avec Jamal Bellakhdar sur les tentions du jardin marocain pour le magazine Jardins du Maroc jardin du monde

Jamal Bellakhdar est l’un des grands ethnobotanistes marocains contemporains. Il est pharmacien et docteur en sciences de la vie. Il est actuellement chercheur en ethnobotanique et ethnopharmacologie à Metz (France).Il dirige la revue Al-Biruniya (Association Al-Biruniya, BP 6303, Rabat) et Préside une l’ONG pour le soutien au développement durable “Les Graines de Babel”.

Le jardin pour Jamal Bellakhdar est un lieu de tensions entre deux imaginaires, l’un représentant le mondain (al-dounia) et l’autre l’audelà (al-akhira), entre le local et le global ensuite, enfin entre l’utilitaire et l’agrément.

Il explique dans un entretien avec Jean François Clément pour le magazine Jardins du Maroc jardin du monde, les tentions du jardin marocain.


Voire l’article complet

Information transmise par la Lettre de Jardins

1 commentaire

  1. Enfin, on prend de la hauteur pour regarder l’Homme vivre avec les plantes. Nul doute que la culture (que je partage par ma naissance et ma jeunesse en pays maghrebi) musulmane y soit pour quelque chose, tandis que l’abondance végétale du climax tempéré pousse plus au matérialisme consumériste et au paganisme mal canalisé par 15 siècles de christianisme, voire de catholicisme permissif….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *