Vient de paraître : Marie-Victorin à Cuba

Marie-Victorin (1885-1944) est le scientifique le plus connu du
Québec. Sa renommée repose avant tout sur le Jardin botanique de
Montréal, qu’il fonda en 1931, et sur sa célèbre Flore laurentienne (1935).

À partir de 1938, il fit sept voyages à Cuba, des séjours qui lui
permirent de prendre contact avec un certain frère Léon, Français
émigré à Cuba et auteur de la Flora de Cuba, avec qui il publia les
Itinéraires botaniques dans l’île de Cuba en trois volumes. Ces ouvrages
dominèrent pendant des décennies l’histoire botanique de la Perle
des Antilles.

Marie-Victorin et le frère Léon ont entretenu de 1907 à 1944 une
correspondance soutenue qui nous permet de comprendre leur
cheminement respectif. Cette correspondance, souvent émaillée
d’humour, nous fait découvrir de nombreuses facettes de cette période
cubaine d’un Marie-Victorin maladif, détestant l’hiver canadien,
se réfugiant dans un hôtel de La Havane et désirant vivre autrement
deux ou trois mois par année, loin de son Jardin botanique et des
exigences de sa communauté. On y sent toute la ferveur des deux
botanistes et leur connivence de scientifiques ayant pris les ordres.

Marie-Victorin à Cuba
Correspondance avec le frère Léon
André Bouchard
218 pages
29,95$

Les Presses de l’Université de Montréal
Contact : Natacha Monnier (514) 343-6933 poste 124 • natacha.monnier@umontreal.ca

voir document pdf joint pour les détails

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *