Balades gourmandes en pic Saint Loup, Hérault

Prochaines dates de balades gourmandes en pic Saint Loup, entre Montpellier et les Cévennes, les dimanches :

– 20 avril,
4 mai, 25 mai, 8 juin, 22 juin, 6 juillet, 20 juillet, 3
aout, 17 aout, 7 septembre, 14 septembre, 5 octobre, 19 octobre, 2
novembre, 16 novembre, 7 décembre, 21 décembre.

– De 14h à 19h, en saison d’été de 17h à 21h (repas tiré du sac).

 » Balades gourmandes en Pic Saint Loup « 

L’objectif de ces balades est de faire découvrir le paysage
méditerranéen qui s’offre à nous avec les plantes et les animaux qui le
compose de façon ludique et variée.

La balade est amorcée par son côté ludique, dégustations de plantes sauvages
comestibles sous forme de liqueurs, sirops, gelées, confitures, pain,
gâteaux, condiments à base d’éléments naturels trouvés dans la garrigue.
Thym, romarin, lavande, (les incontournables), cinnorhodons, nombrils de
vénus, orpin, salades comestibles, fleurs d’amandiers, puis en fonction
des saisons, bientôt les aphyllantes de Montpellier, fleurs légèrement
sucrées, les gelées ou sirop ou bonbon de coquelicots, les tubercules
d’asphodèles (goût de patate douce), les poires et pommes sauvages en
liqueur, en automne ce sera les glands de chênes réduits en farine et
consommée en galette, pain, gâteau, puis les arbouses, également en
pain, et tant d’autres…

Pendant la balade on va à la rencontre des plantes dégustées et d’autres
de la garrigue, et l’animateur raconte l’utilisation de quelques plantes,
il aborde l’évolution permanente du paysage méditerranéen du mésolithique
à aujourd’hui, due aux activités humaines et quel paysage s’offrira à
nous demain avec le concours des personnes qui donnent leur avis ;
reconquête raisonnée de la filière bois? bétonnage-lotissements?
constructions qui respectent l’environnement ? cultures, jardins
familiaux ?…si les personnes le souhaitent et si il y a des enfants,
nous dessinons le paysage d’hier, d’aujourd’hui et de demain puis nous
échangeons sur le sujet.

Il explique ce qu’est la garrigue avec les différentes strates qui la
composent : arborescente, arbustives de grandes et petites tailles, et
herbacées. Quelques exemples : chênes verts, érables de Montpellier,
pins d’alep, thym, romarin, filaire à petite et grande feuilles, chênes
kermès, genévriers oxycèdre, pistachier térébinthe, genévrier commun,
genévrier de phénicie, brachypode rameux (l’herbe aux moutons),
aphyllantes de Montpellier, avec également des explications sur leurs
utilisations, le gemmage pour le pin d’alep : économie dans les forêts
méditerranéennes (récupération de la résine), la cochenille du chêne
kermès qui servait au moyen âge de teinture d’où son nom l’arbre à la
cochenille, etc. Et bien d’autres choses que l’animateur continue à
apprendre… et à découvrir.

Il raconte la géologie du Pic Saint Loup, ainsi que les châteaux de
Montferrand et de Viviourès.

Nous écoutons les chants des oiseaux en fonction des saisons, nous
observons quand nous avons un peu de chance les rapaces en vol, nous
découvrons les traces des animaux (crottes, poils, terriers, coulées,
traces d’aliments,…) qui vivent en garrigue ou en forêt.

La balade se finit en général chez un vigneron du pic saint loup afin de
déguster les vins du terroir, avec des explications sur les cépages et
le travail de la vigne.

Cet été, nous irons également à la rencontre d’un oléiculteur et d’une
chevrière du Pic Saint Loup afin de découvrir leur travail.
avec des dégustations de fromages de chèvre, et différentes huile d’olives.

Sur inscription uniquement avec un minimum de 6 adultes
Rendez-vous : parking de la Maison de la Charte à St Mathieu de Tréviers

– 10 euros, 12,50 euros par personne
– gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Balades gourmandes en Pic Saint Loup :
Portable : 06 86 68 79 87
Tél. : 04 67 55 36 28

– Courrier électronique : richard.rene@neuf.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *