Nouveautés sur le site de Tela Botanica

De nombreuses nouveautés ou améliorations à découvrir sur notre site internet :
1000 nouvelles références bibliographiques,
deux nouveaux articles à lire concernant la Corse, l’un sur les plantes envahissantes, l’autre concernant les mares temporaires,
une nouvelle synthèse des forums : Comment citer les noms d’auteurs dans une bibliographie ?
nouveautés eFlore : amélioration et complément des description des taxons

1000 nouvelles références bibliographiques

Près de 1000 nouvelles références bibliographiques ont été ajoutées à la base de données « Biblio Bota ». Il s’agit pour la plupart de références d’articles de revues déjà référencées dont nous avons simplement intégrés les récents numéros :
– Botanica Helvetica,
– Bulletin du cercle vaudois de botanique,
– Bulletin de la Société d’Histoire Naturelle des Ardennes,
– Bulletin de la Société Botanique du Vaucluse,Bulletin de la Société Linnéenne de Lyon,
– Bulletin de la Société Mycologique et Botanique de la Région Chambérienne,
– La Garance Voyageuse,
– LASER : Lorraine, atlas, Suivi, Etudes et Recherches,
– Nature et Patrimoine en Pays de Savoie,
– Bulletin de l’Association des Parcs Botaniques de France,
– L’Orchidophile,
– Bulletin du Groupement SFO Rhône-Alpes

Certaines références proviennent aussi de revues que nous avons ajouté à « Biblio Bota » :
– Bulletin de la section Dordogne de la SFO,
– Bulletin de la SFO de Lorraine-Alsace,
– Bulletin du groupement Languedoc de la SFO,
– Bulletin du Groupement Normandie de la SFO,
– Bulletin du Groupement Poitou-Charentes et Vendée de la SFO,
– Orchi-Centre,
– L’Orchis Arverne,
– Bulletin de l’Association pour la Connaissance de la Flore du Jura,
– Brochures de l’Association pour la Connaissance de la Flore du Jura
– Mémoires de la Société vaudoise des sciences naturelles

Toutes ces références nous sont envoyés par des bénvoles du réseau Tela Botanica que nous remercions chaleureusement pour leur travail efficace. Elles sont publiées en accord avec les responsables de publication des revues. Si vous souhaitez nous transmettre des données concernant des revues dont vous auriez connaissance et qui ne sont pas encore indexées dans notre base de données (http://www.tela-botanica.org/page:biblio-article) contactez-nous à l’adresse suivante : tamara@tela-botanica.org !

Deux nouveaux articles à lire :


Guilhan PARADIS, maître de conférence honoraire de la Faculté des Sciences de l’Université de Corse, nous a proposé 2 articles de vulgarisation botanique, parus en 2007 et en 2008 dans la revue Stantari, Histoire naturelle et culturelle de la Corse (avec l’accord de la rédactrice de la revue évidemment !).

Ces articles sont accessibles dans la rubrique « Parlons botanique » :
Corse : Les plantes envahissantes : une menace pour la biodiversité
Corse : les mares temporaires : un habitat remarquable

Une nouvelle synthèse des forums

Comment citer les noms d’auteurs dans une bibliographie ?

Ces échanges ont été rassemblés par Francis VAYEUR en Juin 2008. Synthèse réalisée à partir d’échanges ayant eu lieu sur tela-botanicae, forum des botanistes francophones, entre les 20 et 22 décembre 2006

Le projet synthèse des Forums cherche des contributeurs, si vous êtes intéressé, contactez Jessica Colomina : jessica@tela-botanica.org

Nouveautés eFlore

Le calme du mois de juillet a été propice à la réalisation d’améliorations sur notre Flore éléctronique (eFlore) :
– Dorénavant, les descriptions provenant de la Flore de l’abbé Coste s’affichent en correspondance avec le taxon. Pour certains taxons possédant plusieurs descriptions, la description affichée par défaut dépend du nom sélectionné. Le nom utilisé par Coste dans la Flore est mentionné juste avant la description.
Exemple : Allium maritimum et Allium roseum sont deux taxons décrits de façon séparée par Coste. Aujourd’hui, dans la BDNFF [[Base de Données Nomenclaturale de la Flore de France (BDNFF) : elle regroupe l’ensemble des noms de plantes vasculaires de France métropolitaine et des contrées limitrophes. Elle est basée sur les travaux de Michel KERGUELEN (1928-1999) et poursuivis depuis par Benoît BOCK. Elle a été réalisée dans le cadre de contrats avec le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, le Muséum National d’Histoire Naturelle et l’Institut Français de la Biodiversité.]], ils ont été fusionnés, l’un étant le nom officiel retenu (Allium roseum), et l’autre un de ses synonymes (Allium maritimum). Ainsi dans eFlore, si je choisi le nom Allium maritimum sensu Coste dans la liste des noms latins j’arrive sur cette fiche :
http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/3073/synthese
où la description de Coste sélectionnée est celle de A. maritimum.
Maintenant, si je clique sur le nom A. roseum :
http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/3167
la description est celle de A. roseum

– Jusqu’à présent, les informations de Baseflor [[Baseflor de Philippe JULVE est une base de données floristiques répertoriant plus de 6000 taxons de la flore vasculaire française, indiquant leur valeur caractéristique phytosociologique, d’éventuelles valeur différentielles, leur appartenance à un élément chorologique, leur type biologique, le type de formation végétale, l’habitat optimal, mais également la couleur des fleurs, le mode de dissémination, de pollinisation, le type d’inflorescence, la période de floraison… et la classification complète en intégrant les données de l’APG II (2003), ainsi que les valeurs écologiques d’Ellenberg (1992), établies pour l’Allemagne. Ces valeurs sont progressivement généralisées, harmonisées et transformées pour tenir compte de la situation française.]] et Baseveg [[Baseveg de Philippe JULVE est une base de données végétation comprenant les synonymes, de toutes les unités phytosociologiques (des classes aux associations) se rencontrant en France accompagnées de leur code catminat hiérarchisé. Plus de 4000 noms sont ainsi répertoriés dans le fichier « baseveg » des végétations composées de plantes supérieures.]] étaient disponibles seulement dans le fichier PDF à télécharger. Elle sont maintenant accessible dans le paragraphe « Descriptions disponibles ».

– Bien entendu, il est possible de basculer d’une description à l’autre grâce à la liste déroulante située face au titre « Descriptions disponibles ».
Note technique : Si le Javascript n’est pas activé dans le navigateur, les descriptions s’afficheront sur la page les une à la suite des autres. Cela permet une meilleur indexation par les moteurs de recherche et évite de recharger toute la page.

– Enfin, les notes éventuelles mentionnées dans la BDNFF ont été rajoutées dans le paragraphe concernant les « Correspondances ». Elles apparaissent entre crochet après le nom latin.
Voir : http://www.tela-botanica.org/eflore/BDNFF/4.02/nn/3167

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *