La plaine des Maures abrite désormais une réserve naturelle

Dans le Var, au nord du massif des Maures, une zone de plus cinq mille hectares vient d'obtenir le classement en Réserve nationale naturelle.

Dans le Var, au nord du massif des Maures, une zone de plus cinq mille hectares vient d’obtenir le classement en Réserve nationale naturelle.

Défenseurs de l’environnement, riverains, agriculteurs et chasseurs ont beaucoup discuté du classement en réserve naturelle d’une zone de 5.200 hectares, au cœur de la plaine des Maures, s’étendant, elle, sur 13.000 hectares, au nord du massif des Maures, cette petite chaîne montagneuse entre Toulon et Saint-Raphaël. Cinq communes sont incluses dans cette réserve, La Garde-Freinet, Le Cannet-des-Maures, Le Luc-en-Provence, Les Mayons et Vidauban.

Lire la suite de l’article du 12/07/09, par Jean-Luc Goudet, sur futura-sciences.com

3 commentaires

  1. Rappelons quand même qu’au milieu de la plaine des Maures trône l’unique décharge du Var : une montagne de déchets qui en dépit des travaux de mise en conformité représente une véritable verrue dans un site (en périphérie) pourtant classé Natura 2000 !

    La plaine des Maures présente une hydrographie très particulière, c’est à la fois une zone très humide et très chaude et sèche l’été. Plusieurs cours d’eau la sillonnent. Et en son centre, cafetière moderne, la décharge publique du Var percole dans cette chaude humidité…

    Dans quelques lustres, n’en doutons pas, de nouvelles espèces y seront découvertes!!! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *