Plantes des rizières de Camargue

Suite à la publication en 2006 de l'ouvrage "[Guide pratique des plantes des rizières de Camargue->1063]", le CIRAD a ouvert un site Web dédié à cette thématique.

Suite à la publication en 2006 de l’ouvrage « Guide pratique des plantes des rizières de Camargue« , le CIRAD a ouvert un site Web dédié à cette thématique.

Ce site développé par le Cirad propose l’ensemble des informations et illustrations publiés en 2006 par Pascal Marnotte, Alain Carrara, Estelle Dominati et Fanny Girardot dans l’ouvrage « Plantes des rizières de Camargue » (coédité par le Centre français du riz, le Parc naturel régional de Camargue et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement).

Les plantes retenues par les auteurs pour figurer dans ce guide et ce site sont d’abord celles qui poussent dans la rizière et qui sont strictement concurrentes de la culture de riz. Il s’agit également de celles de la végétation des milieux environnants, jouxtant la rizière, d’une part, parce que ces espaces sont eux aussi entretenus par l’agriculteur, d’autre part, parce qu’ils intéressent un large public, curieux de la nature et de ses richesses. Il n’était cependant pas question de présenter ici toute la flore de l’environnement rizicole en Camargue. Seules sont décrites les plantes les plus marquantes de ce milieu .

La zone de riziculture concernée est celle des départements des Bouches-du-Rhône et du Gard, régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon.

A la suite de la description de chaque espèce, sont proposés des renseignements sur son écologie ou des indications sur d’autres espèces du même genre . Des compléments d’informations ont été fournies par le Parc naturel régional de Camargue (PNCR) , ainsi que par la Station biologique de la Tour du Valat (centre de recherche privé pour la conservation des zones humides méditerranéennes, Le Sambuc, 13200 Arles).

Note : « Le Guide des plantes de Camargue », Pascal Marnotte, Alain Carrara, Estelle Dominati et Fanny Girardot, publié en 2006 (ISBN 2-87614-621-5), a été coédité par le Centre français du riz, le Parc naturel régional de Camargue et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement.

Vous pouvez commander cet ouvrage aux Editions Quae

Daniel Mathieu
Tela Botanica

3 commentaires

  1. Pour herboriser dans les rizières de Camargue j’ai svt utilisé le Guide des « Plantes des rizières de Camargue » et figurez vous que je m’en suis même servi pour déterminer une plante découverte pour la première fois le 8.09.2008 dans un étang de la Plaine du Forez dans le dép. de la Loire: « Heteranthera reniformis »
    Nous avons aussitôt demandé au propriétaire de l’étg d’arracher avec un godet d’une pelle mécanique cette grosse touffe, ce qu’il a fait, mais cette année en 2009 nous avons maintenant 3 touffes de cette espèce ce qui confirme bien le caractère envahissant de cette espèce.
    Je vous transmets donc ce message car certains botanistes et en particulier las auteurs du livre peuvent être intéressés et nous pouvons constater que cette plante n’est pas uniquementlocalisée dans la Cammargue
    Comment est-elle arrivée dans notre département nous n’avons pas pu le savoir malgré une enquête assez approfondie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *