Algues vertes : la mort d’un cheval relance la polémique

La mort d’un cheval la semaine dernière sur une plage bretonne a relancé en plein cœur de l’été les inquiétudes sur les algues vertes, accusées de constituer une menace sérieuse pour la santé publique.

[…] Selon la préfecture, le cavalier de 27 ans et sa monture se sont simplement « envasés dans une zone mouvante ». De leur côté, les gendarmes ont imputé la mort du cheval à un étouffement provoqué par la vase.

Mais au vu des symptômes du vétérinaire et de son cheval, le médecin de Lannion qui a soigné le cavalier et les associations de protection de l’environnement ont mis en cause le dégagement d’hydrogène sulfuré que peuvent produire des accumulations d’algues vertes en décomposition.

Lire la suite de l’article du 03/08/09 sur le site de Liberennes.fr (source AFP)

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *