Journal de botanique n°46-47 – SBF

La Société botanique de France vient de publier un numéro double pour "le Journal de Botanique : n°46-47" (juin et septembre 2009), consacré à la flore du Maroc.

La Société botanique de France vient de publier un numéro double pour « le Journal de Botanique : n°46-47 » (juin et septembre 2009), consacré à la flore du Maroc.

Contributions à la connaissance de la flore du Maroc et de l’Afrique du Nord. Nouvelle série. 2. La flore du Nord-Maroc, par Alain DOBIGNARD.
Le Colerin, F – 74430 – Le Biot

Résumé – L’auteur présente une nouvelle contribution de floristique nord-africaine consacrée à la flore du massif
du Rif et des régions du nord du Maroc, dans le cadre géographique prédéfini par le Catalogue des Plantes
vasculaires du Nord du Maroc de Valdés et al.
(2002) et rappelé sur une carte hors texte. Elle concerne 264 taxons à des degrés divers. Certains sont des rappels de citations antérieures tombées dans l’oubli ou d’espèces réhabilitées, la plupart sont au moins nouvelles pour les secteurs biogéographiques annoncés. 9 taxons, Fumaria muralis, Limonium spathulatum, Verbascum barnadesii, Filago lusitanica, Spartina versicolor, Trachynia platystachya, Lolium perenne subsp. trabutii, Linaria bordiana et Vulpia ciliata subsp. ambigua sont considérés comme indigènes et nouveaux pour le Maroc. Sont considérés comme naturalisés ou adventices de nos jours au
Maroc 22 xénophytes. Parmi eux, Oenothera indecora subsp. bonariensis et Eleusine indica y sont cités pour la
première fois ; la présence à tendance invasive d’Opuntia elatior, Austrocylindropuntia subulata et Lycium
ferocissimum
est confirmée. Le statut et la répartition actuelle des autres taxons introduits parfois très anciennement sont rappelés et précisés. Par ailleurs une variété nouvelle est décrite Lavatera flava var. pallescens. 35 remaniements nomenclaturaux, combinaisons ou statuts nouveaux sont proposés. La typification de 18 taxons maghrébins ou du bassin occidental de la Méditerranée est effectuée. Enfin la révision de la section Lepia du genre Lepidium et celle du genre Echinops au Maghreb avec clés de détermination pratiques sont proposées, ainsi qu’une mise au point pour l’agrégat Phlomis herba-venti au Maghreb, de l’agrégat Teucrium rotundifolium dans le Rif, et ceux de Cephalaria mauritanica et d’Andryala integrifolia.

Pour plus d’informations :
Site Internet de la Société Botanique de France : www.bium.univ-paris5.fr/sbf
E-mail : sbf-net@yahoogroupes.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *