À votre avis, à quoi ressemblera la botanique dans 10 ans ?

Tela fête ses 10 ans dans quelques jours... L'occasion rêvée d'un "arrêt sur image botanique". Comment a évolué cette discipline ? À quoi ressemblera-t-elle demain ? Réagissez en ligne.

Tela fête ses 10 ans dans quelques jours… L’occasion rêvée d’un « arrêt sur image botanique ». Comment a évolué cette discipline ? À quoi ressemblera-t-elle demain ? Réagissez en ligne.

Tela Botanica vous convie à une réflexion globale sur l’évolution des usages et des pratiques en botanique. Ce travail nous permettra d’orienter nos actions tout en s’appuyant sur un ressenti partagé.

Participer, mais comment ? Les questions « Philobota » sont pour tous ! Faites-nous part de votre point de vue sur la botanique en postant votre commentaire à la fin de l’article.
——
>> Question Philobota du jour

À quoi ressemblera la botanique dans 10 ans ?

Depuis 10 ans, le réseau Tela Botanica s’attache à faciliter les échanges et la mutualisation des savoirs, en s’appuyant sur des outils coopératifs.

Les outils Internet ont considérablement modifié l’approche botanique. Clés d’identification interactive, scans des herbiers, numérisation des ouvrages… les initiatives en faveur de la botanique numérique se multiplient. La réforme de la botanique est-elle en marche ?

Comment voyez-vous la botanique dans 10 ans ? De quelle manière enseignera-t-on cette displine ? Saura-t-elle prendre sa place dans le débat environnemental ? Les iPhone auront-ils remplacé les flores ? Quelle rôle le réseau Tela Botanica pourra-t-il jouer ? Autant de questions tous azimuts qui n’ont qu’un seul but : porter une réflexion critique sur la botanique.

A vous de réagir !

Lire (et réagir) également :
À votre avis, s’intéresse-t-on encore à la botanique ? – Question Philobota du 15/09/09
À votre avis, où en est le rapport entre l’Homme et les plantes ? – Question Philobota du 14/10/09

1 commentaire

  1. Il e st difficile de répondre à cette question étant donné que la botanique comprend aujourd’hui un grand nombre de disciplines plus ou moins autonomes (une cinquantaine : voir à ce sujet l’article « Essai de structuration du contenu disciplinaire de la botanique » publié dans « Acta Botanica Gallica » en 2007 154 (3) ; 409-411 (article repris par « Tela-Botanica »). Certaines de ces disciplines sont appelées dans l’avenir à diminuer d’importance sinon à disparaître alors que d’autres vont s’accroître et de nouvelles apparaître dans les années qui viennent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *