Fleurs en poche : une flore électronique dans votre poche

Fleurs en poche est un logiciel autonome pour iPod Touch et iPhone qui vous permet d'identifier facilement plus de 700 fleurs sauvages de France et d'Europe de l'Ouest.

Fleurs en poche est un logiciel autonome pour iPod Touch et iPhone qui vous permet d’identifier facilement plus de 700 fleurs sauvages de France et d’Europe de l’Ouest.

Vous pouvez donc vous servir de Fleurs en poche lors de vos promenades en pleine nature, et vous n’avez pas besoin de connexion à internet pour afficher les images car toutes les photos sont incluses dans le logiciel.

Plusieurs modes d’utilisation sont possibles.
– Un assistant vous permet de sélectionner des critères comme la couleur, la forme des feuilles ou la forme des fleurs. Ainsi, vous pouvez réduire la recherche à un nombre limité d’espèces, et même identifier directement une fleur, dans certains cas.
– Pour les plus spécialistes, un affichage sous forme de liste par nom, nom latin, ou à la fois famille et nom est disponible.
– Vous pouvez aussi rechercher un mot (nom ou nom latin) directement depuis l’écran d’accueil.

pas de alt pour cette image, sozPour chaque espèce, une description précise est disponible, ainsi que les paramètres principaux (taille, taille de la fleur ou de l’inflorescence, couleur, période de floraison, etc…)
A tout moment, vous pouvez afficher tous les représentants d’un certain genre ou d’une certaine famille.

Et pour finir, un glossaire reprend les quelques termes importants de botanique qui pourraient être confus pour les débutants.

Afin d’être le plus efficace possible sur un format d’écran aussi petit, les photos présentées pour chaque espèce ont été optimisées dans le but de montrer à chaque fois au moins une inflorescence et une feuille caractéristique de l’espèce, en gros plan.

Attention ! Malgré toutes les précautions prises lors de l’élaboration de ce logiciel, des erreurs ont pu s’y glisser fortuitement.

En particulier, si vous constatez une erreur manifeste dans l’identification d’une espèce, vous pouvez nous le signaler en cliquant sur le lien prévu à cet effet sur http://fleursenpoche.antiopa.info/fleursenpoche.htm
Le logiciel sera alors corrigé très rapidement dans la version suivante.

Par ailleurs, des fleurs supplémentaires seront progressivement ajoutées d’ici l’été 2010.

Un mot sur l’auteur : Pierre-Olivier Templier est infographiste et passionné de botanique depuis toujours. Il a réuni dans ce logiciel sa passion et son savoir faire professionnel pour vous proposer un outil indispensable lors de vos randonnées dans la nature.

En bref :
Téléchargement à partir d’iTunes sur votre PC ou MAC (Taille 20Mo)
Configuration requise : iPhone ou iPod touch de 2ème génération, iPhone OS 3.1.2 minimum.
Prix de vente : 3€99
– plus de 700 espèces de fleurs sauvages
– 73 familles
– Disponible depuis le 4 février 2010 sur l’appstore. Accès direct itunes

Pour en savoir plus :
le site de Fleurs en poche

26 commentaires

    1. L’iPhone/iPod touch représente tout de même 78% de ventes en nombre d’exemplaires en europe au 4 ème trimestre 2009.

  1. Etant du siècle dernier, un peu poète et pas technophile, ce genre d’outil me déprime… Encore un peu et même plus besoin, veux-t-on nous faire croire (?), d’observer la plante : restez obstinément fixé sur le petit écran.

    Bof,

    1. La question est, est ce-que ca peut remplacer le petit bouquin avec des images pas toujours tres claires que le promeneur botaniste ou herboriste pourrait avoir sur lui/elle? Je crois bien que oui a 80%….a moins que le iphone manque de jus!

    2. Réponse de l’auteur :
      L’autonomie est largement suffisante pour tenir une bonne après midi de randonnée en pleine nature. Sauf si on le laisse allumé en permanence…

  2. Ca a l’air génial.
    Cela faisait longtemps que j’attendais ce genre de logiciel. Rien que pour cela ça me donne envie d’acquérir un iPhone.
    Le stade suivant serait de le porter sur des plateformes moins propriétaires et le faire converger avec les projets en cours qui consistent à informatiser les clés des flore Bonnier Costes etc.

    Question : y aurait-il assez de place pour mettre des photos détaillées et de bonne qualité des 6000 espèces francaises (et européennes)

    1. Réponse de l’auteur :
      – Tout est faisable, mais plus on en met, plus c’est lourd. Là, avec 720 espèces, ça fait déjà 25 Mo.
      Je crains que, passé une certaine limite, les amateurs fuient. Peut-être une version « pro », alors ?
      – Avoir les photos plus grand ne sert à rien à mon avis sur cet appareil : l’écran est d’une telle finesse et précision que c’est comme s’il était 4x plus grand en surface !
      mais il faut de bons yeux… 😉
      Cordialement,
      pierre-olivier

  3. C’est super et je suis admirative de ce genre d’initiative. Je n’ai pas encore de iphone malheureusement. 700 plantes, c’est un bon début. Mon guide Delachaux en contient 1150. L’ideal serait d’avoir un répertoire ciblé pour chaque région de France. Il est par exemple peu probable de trouver de la gentiane dans mon coin du Tarn et Garonne. Les ouvrages trop généralistes ont ce défaut de vouloir tout montrer et en même temps d’être incomplets car il est quasiment impossible d’être exhaustif.

    1. Réponse de l’auteur :
      Je réfléchis en effet à inclure dans une prochaine mise à jour des cartes de répartition. Par contre, j’ai beaucoup réfléchi à la possibilité de restreindre les résultats à certaines régions, et finalement j’ai choisi de ne pas le faire.
      En effet, la flore européenne regorge de raretés locales qui rendent l’étude de la répartition très complexe. Pour résumer, un utilisateur pourrait bien ne pas trouver la plante qu’il cherche alors qu’elle est bien présente ponctuellement à l’endroit où il se trouve. Le même problème existe pour les dates de floraison qui sont étonamment variables suivant l’altitude et la latitude…

  4. j’ai effectivement eu l’occasion d’utiliser ce logiciel sur l’iphone d’un copain : superbe ! et il s’enrichit de jour en jour…. malheureusement, j’ai personnellement un smartphone qui fonctionne sous android ….. à quand la version android ???

  5. Bonjour,

    Votre logiciel a vraiment l’air génial et c’est exactement ce que je recherche. Toutefois, comme beaucoup de monde l’ont déjà fait, moi aussi j’ai envie de vous demander : A quand une version pour Android ? Maintenant que vous avez fait tout le travail de base pourquoi ne pas profiter du plus grand parc de téléphone du monde en faisant passer votre app sur Android ?
    En plus avec mon Android je pars en randonnée durant 4 jours avec une batterie qui tient le coup 🙂 … ca change la vision du téléphone mobile.

    1. Bonjour à tous,
      Après des années d’hésitation et suite à de nombreuses demandes, « Fleurs en poche », qui n’était disponible que sur iOS l’est maintenant pour Android.

      L’application pour Android est très proche visuellement de sa cousine pour iOS et offre les mêmes fonctionnalités :
      – 1653 espèces de fleurs sauvages d’Europe de l’Ouest.
      – champ de recherche textuel sur la page d’accueil.
      – assistant.
      – page d’aide avec glossaire botanique.
      – listes en Français/Latin avec ou sans divisions par familles.

      Dans les futures mises à jour sont prévues rapidement, comme dans la version iOS :
      – Les cartes de répartition
      – Les indicateurs écologiques
      – L’enregistrement de notes personnelles
      – La liste des fleurs favorites

      L’application est optimisée visuellement pour un usage sur smartphone. Elle doit fonctionner sur tablette, mais avec une interface simplement « agrandie ».

      L’application fonctionne à partir d’Android 2.3 et a été testée intensivement sous Android 4.1 et 6.

      Vous pouvez vous la procurer sur Google play.

      Je ne peux pas poster de lien direct dans cette réponse, mais vous pouvez rechercher fleurs en poche pour Android avec l’id : com.antiopa.fleurenpoche

      Ou effectuer une recherche sur Google play avec « Fleurs en poche » (AVEC LES GUILLEMETS, ça ira bien plus vite à la page de l’app)

      Bien cordialement,
      Pierre-Olivier Templier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *