« La métamorphose des Plantes » de Goethe

LIVRE / Après « Les écrits sur la botanique » de Jean Jacques Rousseau,
Les éditions Notari publient en mars, dans la même collection « Botanic’Art » La Métamorphose des plantes » de Goethe en édition bilingue français-allemand.

Goethe ne fut pas seulement l’un des plus éminents poètes allemands du 18e siècle. Naturaliste émérite, il étudia la physique, la minéralogie et la biologie. Au cours de sa carrière dans les affaires publiques, il réalisa de nombreuses observations et constitua maintes collections. Dans le cadre de ses recherches en botanique, il examina la constitution et le développement des plantes annuelles.
Cette étude fut la première publication scientifique majeure de Goethe. Elle parut pour la première fois en 1790 sous le titre: Essai sur la métamorphose des plantes. Ses conclusions firent grand bruit dans les milieux scientifiques de l’époque. Quoique maintes fois critiqué, l’ouvrage fut réédité plusieurs fois, traduit en plusieurs langues, puis intégré dans les manuels de botanique.

Goethe reprit les recherches de Linné sur la notion de métamorphose pour décrire la modification de la forme dans la nature. Il s’intéressa à l’évolution des différentes formes de feuilles qui poussent de manière successive et différenciée. Ses descriptions détaillées des organes et de leur transformation, fondées sur des exemples pertinents, constituaient une nouveauté pour la botanique de l’époque; et son idée d’un lien de parenté entre les types de feuilles en vertu d’un plan d’organisation commun reste encore valable de nos jours.

La présente édition met en parallèle cette œuvre historique de Goethe avec les dessins contemporains inspirés à Jean-Marie Reynier par le thème de la métamorphose.

La Métamorphose des plantes
Johann Wolfgang de Goethe, Jean-Marie Reynier (illustrations), Thomas Pauls (préface).
aux Editions Notari
Texte français et allemand
Relié, couverture cartonnée
15,5 x 24 cm | 156 pages
16 illustrations en couleurs

– ISBN 978-2-940408-01-6
– 22 € |35 CHF

Pour se procurer l’ouvrage :
Voir la page contact des éditions Notari
Les librairies peuvent commander les titres des éditions Notari chez Zoé (diffusion/distribution pour la Suisse) ou au Comptoir des indépendants et aux Belles Lettres BLDD (diffusion/distribution France et internationale).

3 commentaires

    1. Grand merci pour cette référence à Goethe, un auteur fondamental un peu oublié de nos jours, ainsi que de rappeler son intérêt pour la botanique et bien d’autres disciplines scientifiques.PB

    2. Goethe aurait eu les deux lobes du cerveau développés, à la fois homme de lettres et scientifiques -bien qu’il ait une approche empirique de la science (le traité des couleurs »).

      Ses observations de la nature, ses écrits sur l’art de cultiver son jardin, dans la veine de Rousseau, sont assez peu révélés.
      J’en ai eu la « révélation » par un livre publié en 1981 par Wilhelm Heyne Verlag, Münich, de Georges Balzer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *