La Réunion fait son entrée au patrimoine mondial de l’Unesco

Les pitons, cirques et remparts du parc national de La Réunion, qui représentent 40 % de la surface de l'île, ont été inscrits sur la liste des sites naturels du patrimoine mondial de l'Unesco.

Les pitons, cirques et remparts du parc national de La Réunion, qui représentent 40 % de la surface de l’île, ont été inscrits sur la liste des sites naturels du patrimoine mondial de l’Unesco.

Les pitons, cirques et remparts de l’île de la Réunion ont été inscrits dimanche sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco.

Le périmètre retenu correspond à celui du parc national de la Réunion, créé en 2007, qui couvre environ 40% de la surface de cette île tropicale et volcanique, où le piton de la Fournaise entre régulièrement en éruption.

« L’Unesco reconnaît que l’ensemble des pitons, cirques et remparts créent un paysage spectaculaire et contribuent significativement à la conservation de la biodiversité terrestre », indique la Parc national de la Réunion dans un communiqué.

Apparue à la surface de l’océan Indien il y a seulement trois millions d’années, la Réunion est constituée de deux massifs volcaniques d’âge différent.

L’île est un véritable « livre ouvert sur l’histoire de la Terre », selon le dossier présenté lors de la 34e session du Comité du patrimoine mondial, qui se tient depuis le 25 juillet au Brésil, sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Lire la suite de l’article sur www.france.24.com

En savoir plus :
Retrouvez la candidature de la Réunion sur le site www.reunion-parcnational.fr

À voir également :
Le Comité du patrimoine mondial a décidé de retirer les îles Galápagos de la Liste du patrimoine mondial en péril.
– Lire l’article sur http://whc.unesco.org/fr/

————————
Photo d’illustration de Dunog, www.wikipedia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *