Un nouvel automne pour le programme Phénoclim

Mélèzes à la robe dorée et sorbiers rougissants : à l'automne, la montagne se pare de ses plus beaux atours. Un spectacle haut en couleur qui ravit les yeux et passionne les chercheurs. En effet, la date à laquelle intervient cet évènement saisonnier renseigne les scientifiques sur les variations climatiques. Dans le cadre du programme Phénoclim, le Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d'Altitude (CREA) invite les montagnards à transmettre leurs observations afin de poursuivre le monitoring de l'impact du changement climatique sur la végétation qu'il mène depuis 6 ans.

Mélèzes à la robe dorée et sorbiers rougissants : à l’automne, la montagne se pare de ses plus beaux atours. Un spectacle haut en couleur qui ravit les yeux et passionne les chercheurs. En effet, la date à laquelle intervient cet évènement saisonnier renseigne les scientifiques sur les variations climatiques. Dans le cadre du programme Phénoclim, le Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude (CREA) invite les montagnards à transmettre leurs observations afin de poursuivre le monitoring de l’impact du changement climatique sur la végétation qu’il mène depuis 6 ans.

Alors que l’année internationale de la biodiversité va bientôt toucher à sa fin, les enjeux liés aux êtres vivants doivent rester au coeur de nos préoccupations. La compréhension des modifications en cours est un travail de longue haleine qui demande un suivi sur le long terme de l’état de la biodiversité. C’est l’ambition du programme Phénoclim qui étudie depuis 2004 dix espèces d’arbres et de plantes communes en montagne afin de déterminer si elles décalent leurs rythmes saisonniers (changement de couleur et chute des feuilles, floraison, feuillaison…) en réponse à l’évolution de la température. Outre cet objectif scientifique, Phénoclim vise à sensibiliser le grand public à l’impact du changement climatique sur la végétation en le rendant acteur du programme. Des bénévoles répartis dans tout le massif alpin et même au-delà suivent des arbres à proximité de chez eux et transmettent leurs observations aux chercheurs du CREA. Une manière de faire prendre conscience que le changement climatique n’est pas un concept abstrait mais une réalité qui frappe déjà à notre porte.

Phénoclim en bref…
Quoi ? Un programme de science participative qui étudie l’impact du changement climatique sur la végétation
Où ? Dans toutes les Alpes et depuis peu dans les autres massifs montagneux français (Vosges, Jura, Massif Central, Pyrénées, Corse)
Pour qui ? Particuliers, associations, écoles, espaces protégés…
Quand ? A l’automne et au printemps
En chiffres ? 58 stations de température, 192 sites d’étude de la végétation, 3529 évènements signalés en 2009

Plus d’informations :
– Site web : www.crea.hautesavoie.net/phenoclim
– Email : phenoclim@crea.hautesavoie.net
– Tél. : 04 50 53 45 16

Floriane Macian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *