Flora Bellissima au colloque “Tools for identifying Biodiversity”

Tela y était / Les 20, 21 et 22 septembre s'est déroulé à Paris un colloque international sur la biodiversité : « Tools for identifying Biodiversity : Progress and Problems » Daniel Mathieu et Thierry Pernot y ont présenté le fonctionnement du réseau Tela Botanica et le logiciel Flora Bellissima.

Tela y était / Les 20, 21 et 22 septembre s’est déroulé à Paris un colloque international sur la biodiversité : « Tools for identifying Biodiversity : Progress and Problems » Daniel Mathieu et Thierry Pernot y ont présenté le fonctionnement du réseau Tela Botanica et le logiciel Flora Bellissima.
Impressions de Thierry Pernot
Au cours de ces trois journées passionnantes nous avons assisté à pas moins de 58 conférences qui présentaient des outils spécialement conçus dans le but de faciliter la détermination des êtres vivants.

Ce colloque constituait le bilan final du projet Européen EDIT « KeyToNature». Les organisateurs ayant souhaité ouvrir le colloque à d’autres projets nous avons été invités à y présenter Flora Bellissima ainsi que le réseau Tela Botanica.

Durant ces trois jours nous avons voyagé géographiquement mais aussi intellectuellement, traversant de multiples champs scientifiques. De la découverte de la flore de Guinée où les forêts sont détruites alors que toutes les espèces ne sont pas encore identifiées, en passant par l’identification des bambous d’Indochine, à la détermination des moustiques sur l’ensemble de la zone paléarctique, ou à l’aide en ligne pour la détermination de la flore d’Estonie conçu pour les écoles et utilisé par un large public, nombreux ont été les sujets abordés. Des universitaires de Trieste nous ont également proposé un outil générant des clés de détermination avec un exemple sur les lichens d’Italie.

Daniel Mathieu, président de Tela Botanica, présente ensuite Flora Bellissima, le seul système expert d’aide à l’identification dédié à la flore de France. D. Mathieu insiste sur le côté ouvert du logiciel, sur son interface multiniveaux (novice, amateur, expert) et sur le système expert Ophélie. Contrairement aux systèmes à base de clés, Ophélie est doté d’une tolérance à l’erreur qui le rend particulièrement performant pour l’identification des plantes lorsque les valeurs des caractères sont difficiles à établir ou bien absentes.

Les après midis étaient partiellement consacrés à des démonstrations de logiciels. Ce fut entre autre l’occasion de tester le système Xper² (Paris VI) qui permet de générer des clés de détermination ciblées géographiquement sur un groupe de taxons choisi et paramétrable par l’utilisateur, mais également d’essayer le système IDAO développé par l’AMAP (Montpellier) montrant une approche graphique originale et performante pour la détermination des orchidées tropicales. À noter également un outil d’aide à la détermination des grains de pollens rassemblant des données à la fois sur les plantes et sur leurs pollens avec un souci pédagogique fort permettant une utilisation dans les écoles.
Daniel Mathieu conclura le colloque le 22 septembre vers 18H30 en présentant le fonctionnement et les objectifs du réseau Tela Botanica.

En conclusion
Ce colloque aura permis de mettre en évidence plusieurs points importants. Le développement d’outils d’aide à l’identification est en forte progression, avec des accès par Internet et sur mobilephone qui en facilitent la diffusion. Cette progression est encouragée par le financement de projets européen comme KeyToNature qui permet de mobiliser des moyens importants sur des outils et des clés de détermination réutilisables dans différents contextes. À noter cependant que les approches envisagées sont toujours basées sur des systèmes à base de clés di- ou polychotomiques, peu tolérantes aux erreurs d’observation, et que les approches multicritères plus robustes comme IDAO (AMAP) ou Flora Belissima sont encore peu nombreuses.
Vous pouvez télécharger les actes du colloque regroupant l’ensemble des publications (en anglais) à l’adresse suivante : http://dbiodbs1.units.it/bioidentify/index.html.
L’article concernant Flora Bellissima (en français) est disponible en PDF

Thierry PERNOT

En savoir plus :
Télécharger l’article sur Flora Bellissima en version française (PDF, 278.3 ko)
– voir la page de Flora Bellissima : www.tela-botanica.org/page:flora_bellissima
– voir le site du colloque : www.bioidentify.eu
– voir le site d’European Distributed Institute of Taxonomy (EDIT) : www.e-taxonomy.eu
– voir le site de Key to Nature : www.keytonature.eu/wiki
– voir la page Xper² : http://lis-upmc.snv.jussieu.fr/lis/?q=ressources/logiciels/xper2
– voir le site d’IDAO : http://idao.cirad.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *