La musaraigne à trompe sait polliniser les fleurs

Une musaraigne à trompe, présente uniquement dans le sud de l'Afrique et supposée insectivore, se nourrit également du nectar de fleur. Son museau saupoudré de pollen peut ensuite aller polliniser d'autres fleurs, à l'image du butinage des insectes.

Une musaraigne à trompe, présente uniquement dans le sud de l’Afrique et supposée insectivore, se nourrit également du nectar de fleur. Son museau saupoudré de pollen peut ensuite aller polliniser d’autres fleurs, à l’image du butinage des insectes.

Alors que les animaux connus pour butiner le nectar des fleurs et ainsi participer à la pollinisation des plantes se classent principalement parmi les insectes (abeilles, papillons…, on parle alors d’entomogamie) ou les oiseaux (colibris… c’est l’ornithophilie), certains mammifères participent également à la reproduction sexuée des végétaux. On retrouve les chauves-souris (cheiroptérophilie) mais des animaux non-volants comme des marsupiaux, des rongeurs et des primates seraient aussi des acteurs de la pollinisation des plantes : on parle alors de thérophilie.

Petra Wester de l’université de Stellenbosch en Afrique du Sud s’est intéressée au cas particulier d’un joli petit animal de l’ordre des Macroscelididés (Elephantulus edwardii) surnommé « musaraigne à trompe » pour son long et mince museau flexible, et suspecté d’être strictement insectivore.

Cet animal vit dans la même zone géographique que la plante Whiteheadia bifolia, une Hyacinthacée confinée à la région aride de l’Afrique du Sud et du sud de la Namibie. Cette belle plante grasse dotée de deux grandes feuilles plates et de multiples inflorescences sur un axe central robuste, pousse au milieu des crevasses rocheuses. Ses fleurs qui passent inaperçu à cause de leur couleur verte, offrent pourtant une grande quantité de nectar aux animaux qui viennent y goûter.

Lire la suite de l’article du 20 novembre 2010 par Claire Peltier sur le site Futura-Sciences.com

En savoir plus :
– Lire l’article de Petra Wester pour Naturwissenschaften The Science of Nature, © Springer-Verlag 2010 – « The Cape rock elephant-shrew, Elephantulus edwardii (Macroscelidea), as a pollinator of the Pagoda lily, Whiteheadia bifolia (Hyacinthaceae) »
– Télécharger l’article de Petra Wester au format PDF (685.1 ko)
———
Image d’illustration : © Petra Wester, Naturwissenschaften

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *