Nouvelle saison pour le programme Vigie-Nature

Une conférence de presse c'est tenue le jeudi 26 avril dans l'auditorium de la Grande galerie du Muséum national d'histoire naturelle pour lancer la saison 2011 du programme Vigie-Nature. Tela Botanica, partenaire de ce programme, était invité à la table ronde qui s'est tenue en présence du Directeur Général et du président du MNHN.

Une conférence de presse c’est tenue le jeudi 26 avril dans l’auditorium de la Grande galerie du Muséum national d’histoire naturelle pour lancer la saison 2011 du programme Vigie-Nature. Tela Botanica, partenaire de ce programme, était invité à la table ronde qui s’est tenue en présence du Directeur Général et du président du MNHN.

Vigie-Nature, une façon simple et ludique de faire progresser la science !

Mis en place en 1989 par le Muséum national d’Histoire naturelle, le programme Vigie-Nature a pour objectif de mieux connaître l’état de la biodiversité via différents dispositifs de sciences participatives. Depuis sa création, il a vu se développer 8 observatoires spécifiques, dont 3 proposés au grand public :
– 2010 : SPIPOLL (Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs)
– 2008 : Observatoire des Bourdons
– 2006 : Observatoire de la Biodiversité des Jardins

Sauvages de ma rue, le dernier né !

L’observatoire Sauvages de ma rue est le dernier né du programme Vigie-Nature, lancé cette année par le Muséum national d’Histoire naturelle en partenariat avec Tela Botanica, le réseau francophone des botanistes. Ce tout nouvel observatoire est entièrement consacré à l’observation des plantes urbaines sauvages.
Le principe ? Inviter les citadins à inventorier la flore sauvage de leur quartier. Pour identifier les plantes, ils pourront s’aider du livre Sauvages de ma rue, un guide inédit qui regroupe les 100 espèces sauvages les plus abondantes en milieu urbain. A l’issue de ces observations, ils pourront saisir les données sur le nouveau site dédié.
Pour la première année, l’observatoire Sauvages de ma rue se consacrera à l’étude de la flore urbaine de la région Paris Ile-de-France, et à terme, l’opération a pour vocation de s’étendre aux grandes villes de France.

Spipoll, un an déjà…

A l’heure du premier bilan, cet observatoire, lancé au printemps dernier à l’occasion de l’Année Internationale de la Biodiversité, a passionné de nombreux participants. Au total, plus de 13.000 photos ont été déposées sur le site dédié! Objectif de la nouvelle saison : susciter encore et toujours l’engouement du public pour poursuivre le suivi des pollinisateurs.

Cette année, l’Observatoire de la Biodiversité des Jardins a 5 ans !

Depuis son lancement en 2006 avec l’Observatoire des Papillons des Jardins, et face au succès rencontré, il s’est fortement étoffé puisque deux nouveaux volets sont venus le compléter : l’Opération Escargots en 2009 et l’Enquête Coléos en 2010. C’est aujourd’hui un véritable observatoire de la biodiversité au jardin comprenant les papillons, les escargots et les coléoptères.

Plusieurs blogs ont rapporté l’évènement qui mettent en avant le nouveau programme « Sauvages de ma rue » :

PaperBlog
Environnement-magazine
EcoloPop
Ecoblogie
Blog Acheteur Durable
Agir ensemble
Plus belle ma terre
Energies renouvelables
Quali environnement
Sciences et Avenir
Maxisciences
ActuOrange

Daniel Mathieu

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *