Les collections de l’herbier MPU sur le web

L'herbier de l'Université Montpellier 2 (MPU) est en cours de créaction d'un site web. Plus de 15 000 scans de spécimens types de phanérogames sont dés à présent accessibles en ligne.

L’herbier de l’Université Montpellier 2 (MPU) est en cours de créaction d’un site web. Plus de 15 000 scans de spécimens types de phanérogames sont dés à présent accessibles en ligne.

Depuis 2004, l’herbier MPU de l’Université Montpellier 2 (UM2) participe à un projet international bénéficiant d’un financement important de la fondation A. W. Mellon. Plus de 150 institutions de 52 pays participent à ce projet, dont l’objectif est de diffuser les images numériques et les données associées d’un maximum de types nomenclaturaux de végétaux. Limité au départ aux plantes d’Afrique (African Plants Initiative), puis étendu à l’Amérique latine (Latin American Plants Initiative) le projet intéresse actuellement le monde entier (Global Plants InitiativeGPI).
Une collaboration féconde entre l’UM2 et Tela Botanica a permis la constitution d’une équipe spécialisée qui a réalisé une collection comptant déjà plus de 15 000 images numériques de phanérogames et plus de 17 000 images de documents mycologiques inédits. Ces images sont progressivement mises en ligne et accessibles sous JSTOR Plant Science et sur le site du Muséum national d’Histoire naturelle.

Dans le cadre de ce programme, une interface a été développée à MPU pour faciliter l’accès, la consultation et la gestion de nos données phanérogamiques numérisées. D’abord conçue pour un usage interne, elle nous a semblé suffisamment aboutie pour présenter ces données à l’ensemble de la communauté des botanistes.

>> Accéder à l’interface de consultation : http://www.collections.univ-montp2.fr/herbier-virtuel.

A l’instar des outils présents sur les sites du MNHN et de JSTOR, cette interface offre un accès aux images et aux données liées numérisées dans le cadre de GPI, restreintes toutefois aux seules collections de l’herbier de Montpellier. Elle permet en revanche d’accéder à une information plus large concernant chaque spécimen puisqu’elle met à disposition la totalité des données saisies pour chaque planche, et non une sélection de certaines d’entre elles. Par ailleurs, ces informations sont mises en ligne au fur et à mesure de leur saisie, et le format des images permet d’observer un maximum de détails grâce à un système de zoom des plus performants. Pour l’instant, seules les données des phanérogames sont disponibles ; la mise en ligne de nos nombreux documents mycologiques numérisés est envisagée dans un second temps.

Courant 2011, une nouvelle version de cette interface sera mise en ligne sur le prochain site du Pôle Patrimoine scientifique de l’UM2.
Une interface plus opérationnelle, actuellement en cours de développement dans le cadre du projet Pl@ntNet (UMR AMAP), devrait enfin être mise en place ultérieurement.

Véronique Bourgade & Joël Mathez

pas de alt pour cette image, soz
Scan du spécimen type d’Erythroxylum buxifolium Lam. conservé à MPU.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *