Un Pompéi végétal découvert en Chine

Des scientifiques chinois et américains ont découvert une forêt enfouie sous des cendres volcaniques depuis 300 millions d'années. Elle pourrait fournir des informations sur les végétaux et le climat au début du Permien. Certains arbres ont encore leurs feuilles. Il s'agit en quelque sorte d'un Pompéi du monde végétal.

Des scientifiques chinois et américains ont découvert une forêt enfouie sous des cendres volcaniques depuis 300 millions d’années. Elle pourrait fournir des informations sur les végétaux et le climat au début du Permien. Certains arbres ont encore leurs feuilles. Il s’agit en quelque sorte d’un Pompéi du monde végétal.

Le 25 août de l’an 79, une éruption du Vésuve enfouissaient les villes de Pompéi et d’Herculanum sous d’épaisses couches de cendres, les figeant pour des siècles. La découverte de ces sites, respectivement vers 1600 et 1709, a permis de mieux comprendre la culture romaine, sans pour autant pouvoir en reconstituer l’évolution. Les informations récoltées ont été des plus précieuses.

Des scientifiques chinois et américains, menés par Jun Wang de l’Académie des sciences chinoises, viennent de trouver une forêt enfouie sous de la cendre volcanique dans le nord de la Chine. Certains végétaux possèdent encore leurs feuilles et cônes bien qu’ils soient âgés de 300 millions d’années. Cette découverte devrait être publiée la semaine prochaine dans la revue Pnas.

Le site se trouve à proximité de la ville de Wuda. Suite aux activités minières fortement présentes dans la région (exploitation du charbon), seuls trois sites d’études ont été analysés. Ils cumulent tout de même une surface de 1.000 mètres carrés. Les données obtenues suffisent pour caractériser la paléoécologie locale de l’époque.

Lire la suite de l’article sur le site Futura-sciences.com

3 commentaires

    1. 1000 m2 seulement…!

      C’est bien peu !!!
      J’espère qu’il y une erreur
      et que c’est plutôt 10.000 m2 ou mieux 100.000 m2.

    2. 1000 m² … ? C’est même pas 1 ha … ! Les scientifiques ne vont pas faire bombance avec ça … mais bon, si le reste a déjà été massacré par les buldozer et les fouisseuses … 🙁

Répondre à David Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *