Tela Botanica communique sur ses outils collaboratifs auprès des futurs botanistes

Suite à l’invitation de Marie Dherbomez (enseignante en écologie, gestion de la nature, animation et éducation à l’environnement), Tela Botanica est intervenu le 8 octobre auprès des élèves de BTS Gestion et Protection de la Nature
du Pôle Sup de Montpellier.

L’objectif de notre intervention a été de faire découvrir et utiliser les outils d’aide à la détermination des plantes du réseau Tela Botanica.

pas de alt pour cette image, soz

Au programme

pas de alt pour cette image, soz
Gérer ses observations botaniques, vérifier un nom, partager ses découvertes. Ariane Barna (Animatrice du réseau Tela Botanica) et Audrey Tocco (Animation du réseau de Membres Relais Tela Botanica) ont rencontré les étudiants de Marie Dherbomez dans les locaux du Pôle Sup de Montpellier. Un atelier de trois heures leur a permis de découvrir le réseau, sa philosophie, ses outils… et de pratiquer !

Tela Botanica : le parcours de la donnée botanique

Présentation du réseau Tela Botanica à travers le parcours d’une donnée botanique :

Travailler seul c’est se priver de l’appui de l’intelligence collective. Mettre en commun, c’est partager ses connaissances et bénéficier de celles des autres.
Trop souvent, les observations ou photos récoltées durant toute une vie par les botanistes amateurs finissent par être perdues ; elles auraient pu servir pour des études scientifiques dont la portée est encore difficile à imaginer. C’est pourquoi les outils du réseau permettent de partager les données et les savoirs :

Approfondir ses connaissances

La séance de travail a démarré par une exploration de la nouvelle version d’eFlore, et de son côté progressif, qui permet d’adapter les informations disponibles en fonction de son niveau botanique.

pas de alt pour cette image, soz

Travailler en réseau : mettre en commun et solliciter le retour des autres

La première étape, c’est bien sûr d’enregistrer ses observations. C’est ce qui a permis d’enchaîner avec des travaux pratiques sur le Carnet en Ligne. Il permet d’enregistrer ses observations de plantes de manière simple et efficace, de les classer et les trier. On rappelle que pour rendre ses données consultables par les membres du réseau, il faut attribuer à ses données la licence Creative Commons et les rendre publiques :

Consulter le réseau sur une détermination

« J’aimerais avoir de l’aide pour déterminer l’espèce de ce que je pense être un panicaut ou un chardon. Je l’ai découvert en milieu de garrigue sèche à St Jean le sec vers juin dernier. J’aimerais simplement avoir quelques pistes de spécialistes botanistes. Merci à l’avance pour votre aide » :

pas de alt pour cette image, soz

Une question qui a eu le droit à une réponse rapide sur le forum de l’espace projet Détermination de Plantes :

« Bonjour,
Cette rosette de feuilles me fait bien penser à un Onopordum. Peut-être illyricum.
Après il faut vérifier aussi avec certains Carduus (comme nigrescens ou litigiosus).
Cordialement.
Julien Givord »

Bilan de l’atelier

Des élèves intéressés, heureux de pouvoir entrer en contact avec des botanistes confirmés et de constater la réactivité des membres du réseau. La force de l’intelligence collective : les demandes de précision, l’enrichissement de l’information et la discussion sur les réponses ont donné aux élèves une meilleure compréhension du processus de détermination, profitable à tous.

Merci aux participants du forum Détermination de plantes qui ont apporté leur expertise et leurs propositions d’identification, à Marie pour son invitation et ses retours très positifs et aux étudiants pour leur implication.

Si vous souhaitez organiser une formation de ce type, contactez-nous au 04 67 51 41 22 ou par mail sur accueil@tela-botanica.org

Ariane Barna
Animatrice du réseau Tela Botanica

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *