L’Observatoire du Mont Blanc : un patrimoine scientifique à sauvegarder

Héritier d'une longue histoire scientifique, l'Observatoire du Mont-Blanc va être mis en vente par l'État.

Héritier d’une longue histoire scientifique, l’Observatoire du Mont-Blanc va être mis en vente par l’État.
Le Massif du Mont-Blanc est un haut lieu d’histoire,
d’aventure, et avant tout de recherche scientifique.
Depuis le 18 e siècle, médecins, astronomes,
géophysiciens, botanistes, météorologues, écologues,
glaciologues ou encore climatologues l’explorent sans
relâche pour y mener des expériences, y tester de
nouvelles théories et de nouveaux instruments, bref,
pour faire avancer la connaissance scientifique.

Emblème de cette histoire scientifique, l’Observatoire
du Mont Blanc a été construit en 1890 par Joseph
Vallot, l’un des pères de la science au Mont Blanc.
L’Observatoire du Mont Blanc se compose de
l’observatoire situé à 4   358 m, sous le sommet du
Mont Blanc, et du laboratoire situé à Chamonix, lacets
du Belvédère, conçu pour servir de base arrière aux
travaux en haute altitude.

Depuis 1890, l’observatoire situé à Chamonix a toujours gardé la vocation que Joseph Vallot lui avait assignée dans son leg, celle de servir la science. Observatoire de Paris puis CNRS et aujourd’hui Centre de Recherche pour les Ecosystèmes d’Altitude (CREA), autant d’institutions dont l’Observatoire a hébergé les recherches.

Les Domaines de l’Etat, dépositaires pour le compte du CNRS du « Leg Vallot », souhaitent aujourd’hui vendre l’Observatoire de Chamonix, au grand risque de renoncer à sa vocation publique et scientifique et de perdre ainsi une part emblématique de l’histoire scientifique de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc.

En savoir plus :
– Voir le dossier de presse joint ci-dessous
– Voir le site web du CREA : www.creamontblanc.org
– Participer à la pétition : www.creamontblanc.org/fr/contact/observatoire-du-mont-blanc/.

—————–
Photo d’illustration : Une partie du panorama visible depuis le sommet du Mont Blanc. |Source=Originally from http://fr.wikipedia.org fr.wikipedia, domaine public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *