Plantes invasives de Suisse

LIVRE / Les reconnaître, lutter contre.

LIVRE / Les reconnaître, lutter contre.
Les plantes invasives constituent une menace pour la biodiversité, et même, parfois, pour la santé humaine. Cette problématique est aujourd’hui reconnue et prise au sérieux par la Confédération et les cantons suisses, qui ont soutenu la publication de ce nouveau guide intitulé « Plantes invasives de Suisse, les reconnaître, lutter contre ». Ce livre offre pour la première fois, en format de poche, une référence destinée au grand public permettant de
– comprendre le phénomène des plantes invasives,
– reconnaître les espèces concernées,
– apprendre les nuisances qu’elles provoquent,
– savoir que faire pour lutter contre.

La Suisse a établi une liste noire de 23  espèces de plantes invasives causant actuellement des dommages, pour lesquelles des mesures sont nécessaires, afin d’empêcher leur extension. Il existe ensuite une liste d’observation de 22  espèces supplémentaires, qui ont le potentiel de causer des dommages, puisqu’elle posent déjà des problèmes dans les pays voisins. En plus de ces espèces, cet ouvrage traite d’espèces invasives encore absentes de Suisse, mais dont l’importation et l’usage sont interdits, en raison des risques d’invasion. Au total, plus de 60  espèces de plantes invasives sont décrites, par la photographie, et le dessin si nécessaire, par un texte explicatif et par une carte de répartition en Suisse. En outre, 22 encadrés thématiques apportent des points de vues complémentaires sur cette problématique.
Ce livre intéressera toute personne ayant un bout de jardin, les gestionnaires des communes et les botanistes amateurs ou professionnels, qu’ils soient suisses, français ou belges, les espèces problématiques ne s’arrêtent pas aux frontières…

Informations pratiques :
Plantes invasives de Suisse
Ewald Weber
Editions Rossolis, mars 2013
224 pages
Format : 13 x 19 cm
ISBN : 978-2-940365-56-2
Prix indicatif :
31.61€

Pour se procurer l’ouvrage :
Commander le livre sur le site des éditions Rossolis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *