Strasbourg : un herbier numérique

Un herbier numérique est en ligne depuis peu. Il a été créé par l'Université de Strasbourg.

Un herbier numérique est en ligne depuis peu. Il a été créé par l’Université de Strasbourg.

L’Herbier de l’Université de Strasbourg rassemble plus de 450 000 spécimens de plantes séchées du monde entier. Par la richesse et la variété de ses collections, il se place parmi les six grands herbiers de France par le nombre de ses spécimens et quatrième par l’intérêt scientifique de ses collections.

Cet herbier numérique reprend les collections régionales d’Alsace, des Vosges, de la Forêt-Noire, du Jura, du nord des Alpes. Il comprend un vaste herbier général avec des récoltes des cinq continents, notamment de l’est de l’Europe (Balkans, Ukraine), d’Afrique de l’Est (Ethiopie) et du nord (Magreb), d’Afrique du sud (Lesotho), d’Amérique du sud (Brésil, Guyane) et du nord (Mexique, Etats-Unis), d’Asie (Caucase, Yemen, Sibérie) et d’Océanie (Nouvelle-Calédonie).

A voir en suivant ce lien : herbier.unistra.fr.

Source : Unistra

3 commentaires

    1. Bonjour,
      est-ce que vous savez combien des 450 000
      échantillons sont déjà numérisés? Quels sont les collections concernées? Que peut on faire comme recherche en dehors de taper un nom de genre?

      amitiés
      PASCH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *