Le printemps a trois mois d’avance en Russie !

TRADUCTION/ Des fleurs à Tver au coeur de l'hiver russe ! Ce n'est pas une blague. En janvier, crocus, perce-neige, daphnés et hellébores ont fleuri au jardin botanique de l'Université d'Etat de Tver, alors que c'est normalement le cas en avril.

TRADUCTION/ Des fleurs à Tver au coeur de l’hiver russe ! Ce n’est pas une blague. En janvier, crocus, perce-neige, daphnés et hellébores ont fleuri au jardin botanique de l’Université d’Etat de Tver, alors que c’est normalement le cas en avril.

Miracle, surpise de la nature, anomalie climatique ou conte Les Douze mois ? (ndlr : conte connu de tous les russes par le dessin animé soviétique Douze mois (film, 1956))
Faut-il se réjouir ou s’inquiéter? Attendons voir, en attendant le jardin vous invite à une visite, car le printemps est arrivé dans le parc !

C’est la première fois en 25 ans que nous constatons un tel phénomène, déclare Yuri Naumtsev, le directeur du jardin botanique.
Une grande diversité de plantes fleurissent au jardin : les héllébores, les perce-neige, les crocus, les daphnés, ainsi que les bruyères de printemps. Bien entendu, ce phénomène est aberrant, car les stades phénologiques actuels correspondent à ceux de fin mars-début avril, et en aucun cas à ceux de janvier.

Malheureusement, avec l’arrivée du gel, les boutons à fleurs qui avaient commencé à s’ouvrir et à fleurir sont morts. Si une couverture neigeuse apparait, elle devrait protéger les plantes herbacées et les petits arbustres. Mais nous nous inquiétons fortement pour les grands arbres et arbustes: comme les flux de sève ont déjà commencé, le froid intense peut entraîner la rupture des tissus qui sont déjà remplis d’eau.


В Тверском Ботаническом саду расцвели подснежники par TverNews
Voir l’article original (en russe) de TIA sur le site de tvernews

——————————

TRADUCTION/ Le même phénomène est observé à Moscou et Saint Petersbourg

Le conte de Samuel Marchak « douze mois », un classique de la littérature soviétique est devenu réalité : à la veille du Nouvel An russe, des perce-neige ont fleuri dans le centre de Moscou, annonce l’agence de presse Interfax. Des perce-neige plantés à l’automne ont fleuri dans des parterres du centre de la capitale russe.

D’autre part, Vasily Yarmishko, directeur du Jardin botanique de Saint-Pétersbourg Vasily Yarmishko, déclare que le temps exceptionnellement chaud du mois de Janvier a provoqué la mise à fleur des plantes.
« Les bourgeons de lilas ont gonflé. Dans les datchas l’ail est sorti, ainsi que les pivoines et les narcisses, comme cela se produit au début du printemps ». Il note également qu’une possible vague de frois pourrait détruire les bourgeons et pousses fraiches formés l’an dernier.

Voir l’article original (en russe) sur le site de MKRU

———————

Un classique russe

L’arrivée du printemps est -on le comprend- un thème fondamental de la culture russe. Je vous propose de terminer sur une chanson d’Alexandre Podorojny intitulée « Ce début de printemps », qui commence ainsi :

« Ce début de printemps. / Et la neige noire partout. / Le sol est croûté. / Mais l’eau vit./ De la mort inexorable de la glace./… »

—————-
Photo d’illustration : Galanthus nivalis, Flora Data, Mathieu Menand, Licence CC-by-SA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *