Les vernis du Japon sur Pl@ntUse

En 2002, une discussion fouillée s'est tenue sur Tela Botanica au sujet des vernis du Japon. Pour faire simple, on a le vrai vernis du Japon (Toxicodendron vernicifluum), le faux (Ailanthus altissima) et le faux-faux (Toona sinensis).

En 2002, une discussion fouillée s’est tenue sur Tela Botanica au sujet des vernis du Japon. Pour faire simple, on a le vrai vernis du Japon (Toxicodendron vernicifluum), le faux (Ailanthus altissima) et le faux-faux (Toona sinensis).

Pl@ntUse vient de réorganiser ces données en les approfondissant. 13 Rhus, 3 Toxicodendron, 2 Cotinus et 31 Searsia utilisés dans le monde ont été inventoriés, ainsi que Ailanthus et Toona. Pour l’ailante, l’origine du nom a été précisée : c’est Rumphius qui l’a fait connaître à l’Occident sous la forme aylanto, et on trouve aujourd’hui encore aux Moluques un Ailanthus qui s’appelle ai lanit, correspondant exactement à l’indonésien kayu langit, « arbre du ciel ».

En prime, on trouvera des notes fouillées sur l’étymologie des noms Ailanthus, Rhus et sumac.

Retrouvez toutes les infos sur cette plante du mois sur le site de Pl@ntUSe

Michel Chauvet

——————————
Photo d’illustration : Ailanthus altissima, Pierre Bonnet, Flora Data, Licence CC-by-SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *