Jouer la nature, une enfance au Laos entre rizières et forêt

LIVRE / Après "les fleurs de la dévotion", Biba Vilayleck inventorie les plantes des jeux au Laos : comment la morphologie d'une herbe, d'une feuille, d'une graine induit une activité ludique. Cette fois-ci, pas de photos mais les dessins d'un ami lao spécialiste de l'art décoratif de son pays.

LIVRE / Après « les fleurs de la dévotion », Biba Vilayleck inventorie les plantes des jeux au Laos : comment la morphologie d’une herbe, d’une feuille, d’une graine induit une activité ludique. Cette fois-ci, pas de photos mais les dessins d’un ami lao spécialiste de l’art décoratif de son pays.
Jouer dans la nature est le privilège des enfants laotiens dans une société
majoritairement rurale. Ils y découvrent les goûts, les textures, les couleurs ;
ils y apprennent leur corps ; ils y expérimentent la relation à autrui ; ils
font chanter les herbes et danser les sauterelles. A partir de feuilles, de
fleurs et de graines ils construisent un imaginaire qui sera une composante
de leur personnalité. Répertorier les jeux d’autrefois c’est donc œuvrer pour
la conservation d’un patrimoine mais c’est également vouloir comprendre la
relation qui lie une société à son environnement végétal et animal.

Ce deuxième livre en milieu lao de Biba Vilayleck est mis en image
avec plus de 70 dessins de Tiao Somsanith Nithakhong. Il présente
une cinquantaine de jeux et autant de plantes à travers six étapes :
la découverte, le mouvement, la compétition, la capture, l’art en herbe et enfin la musique verte.

Informations pratiques
Jouer la nature
Une enfance au Laos entre rizières et forêt

Pha Tad Ke Botanical Garden – 2014
Biba Vilayleck, Tiao Somsanith Nithakhong
Format : 25 x 22 cm, 112 pages couleur
Prix public 25$

contact@pha-tad-ke.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *