Atlas de la flore de Maine-et-Loire

LIVRE/ En ce mois de juin, le [Conservatoire botanique national de Brest->http://www.cbnbrest.fr] et ses partenaires publient aux éditions Naturalia Publications l'Atlas de la flore de Maine-et-Loire, dernier maillon d'une série d'ouvrages sur les Pays de la Loire. Il présente en 608 pages la première synthèse cartographique des plantes à fleurs et des fougères du département.

LIVRE/ En ce mois de juin, le Conservatoire botanique national de Brest et ses partenaires publient aux éditions Naturalia Publications l’Atlas de la flore de Maine-et-Loire, dernier maillon d’une série d’ouvrages sur les Pays de la Loire. Il présente en 608 pages la première synthèse cartographique des plantes à fleurs et des fougères du département.

Le premier état des lieux sur les plantes sauvages et les milieux naturels de l’Anjou

L’Atlas de la flore de Maine-et-Loire dresse une photographie de la flore contemporaine du département, déjà connu pour son importante filière végétale liée aux productions agricoles spécialisées et à la recherche. Après une présentation générale du territoire d’étude, de l’histoire de la botanique et de la stratégie d’inventaire de la flore, il compile 1 332 cartes de répartition et 1 861 commentaires. Il dresse ensuite un bilan de la flore départementale à travers une analyse de la richesse floristique actuelle et de son évolution.

Un projet de territoire pour la préservation de la biodiversité locale

L’Atlas de la flore de Maine-et-Loire fournit une mine d’informations pour appréhender la flore locale, mener des programmes pédagogiques et de sensibilisation et aussi renforcer les actions de préservation de la biodiversité. Coordonné par le Conservatoire botanique national de Brest, avec le soutien financier du Département de Maine-et-Loire, de la Région des Pays de la Loire, de l’État et de l’Europe, il est le fruit d’un travail remarquable d’inventaire réalisé depuis vingt ans et renforcé depuis ces 5 dernières années. Il n’aurait pu voir le jour sans l’engagement exceptionnel de la communauté des botanistes de Maine-et-Loire autour du Conservatoire botanique rassemblant un réseau de 515 observateurs et 15 structures naturalistes.

Informations pratiques
Atlas de la flore de Maine-et-Loire
Éditions Transfaire – Naturalia Publications, 2015
Format : 21 cm x 29,7 cm, en couleur – 608 pages
Collection : Atlas floristique des Pays de la Loire
Prix indicatif : 48 €

Pour commander l’ouvrage
Disponible dans les librairies et sur le site Internet de Naturalia Publications

1 commentaire

  1. Concernant la présentation de la dition, il manque ce qui est, à mon avis, le plus important à savoir la pédologie. Et dans ce département, il existe de nombreux Flores, présentées dans le bulletin de la SESA de 2011, qui viennent compléter les herbiers qu’on ne doit pas réduire à leur étiquette. Je les ai exploités dans plusieurs autres publications. Malheureusement, et c’est un reproche très classique au CBNB, les déterminations au moins manquent de rigueur (au minimum pour de nombreux taxons dont j’ai fait des révisions pour l’Anjou à la SESA ou en ligne, ou qui ont été décrits en Anjou et que j’ai montré lors de nombreuses sorties en Anjou) et entrainent certaines confusions et omissions dans cet atlas. Dans ce bref écrit, je voudrais au moins rendre hommage à l’abbé Hy qui a décrit Polygonum lenticulare (à la SBF)d’Anjou, pourtant repris dans la Flore des IB de Stace, largement répandu (que j’ai largement montré) sur les sables de Loire et en bords d’étangs, seul taxon de subgen. Persicaria dans certaines stations d’Anjou.

Répondre à Daniel Chicouène Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *