Sème sauvage, première grainothèque de plantes sauvages de l’agglo grenobloise

Ouverture d'une grainothèque participative ciblée sur les plantes sauvages et locales en Isère.

Ouverture d’une grainothèque participative ciblée sur les plantes sauvages et locales en Isère.
Et si la plante sauvage n’était plus considérée comme une mauvaise herbe! Changer le regard sur cette flore qui nous entoure, c’est le premier pari de la Maison de l’environnement de l’Isère et de Gentiana qui lancent l’opération « Sème sauvage ». Un élan de redécouverte et même de partage.

Et si votre balcon avait l’allure d’un champ! Et si le traditionnel géranium était détrôné! C’est la face visible de « Sème sauvage ». Mais derrière se cachent l’idée de préserver la biodiversité locale, de redécouvrir ces plantes sauvages qui nous entourent et même d’en parler et de partager sur le sujet avec d’autres.

Car la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère et Gentiana entendent ouvrir la première grainothèque de l’agglo de Grenoble dédiée aux plantes sauvages. Cet espace d’échanges de graines et de plantes entre particuliers doit permettre de constituer une collection utilisable par tous.

Il est tout à fait possible, et tellement plus original, d’utiliser des plantes sauvages locales, entretenues de façon totalement écologique pour ornementer les jardins, les balcons, et globalement les espaces verts. C’est un excellent moyen de connaître les plantes sauvages locales, de partager des savoir-faire, de participer à un projet collectif et citoyen, de préserver la biodiversité… »

Dès qu’on peut, chacun est donc incité à récolter des graines dans les espaces sauvages des villes ou en pleine nature et à venir les déposer à la MNEI. On est aussi invités à semer, embellir…. et sauvegarder.

A la MNEI, -place Bir Hakeim à Grenoble-, on trouve déjà des graines et des enveloppes mais aussi quelques guides de récolte, des fiches espèces et un espace témoin aménagé par l’association botanique Gentiana. L’opération sera également ponctuée de nombreuses rencontres, tout au long de l’année.

Ce programme est financé par Grenoble-Alpes Métropole.

En savoir plus :
Lancement de Sème Sauvage

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *