Enquête « lichens forestiers du Massif-Central »: en ce début d’été, joignez l’utile à l’agréable!

Cet été recensez les lichens sur la route de vos vacances !

Cet été recensez les lichens sur la route de vos vacances !

L’enquête « lichens forestiers du Massif-Central » a déjà permis de collecter 2000 données grâce à son réseau de 280 participants. En ce début d’été, nous souhaitons nous adresser tout particulièrement aux naturalistes qui comptent venir séjourner quelques jours ou quelques semaines dans le Massif-Central pendant leurs vacances.

Lobarina scrobiculata (photo de Christian Hurtado)
Lobarina scrobiculata (photo de Christian Hurtado)

Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable en participant à l’enquête ? Les espèces « cibles » sont facilement identifiables et ne nécessitent pas de compétences particulières. Certaines espèces peuvent être observées un peu partout (Xanthoria parietina, Flavoparmelia sp., Ramalina fraxinea) tandis que d’autres, plus rares ou plus exigeantes, sont plutôt à rechercher en forêt (Lobaria pulmonaria, Lobarina scrobiculata et Sphaerophorus globosus) voire, pour les randonneurs les plus aguerris, dans les landes et les escarpements rocheux d’altitude (Sphaerophorus fragilis).

L’enquête se poursuivra jusqu’à la fin du mois d’octobre 2016. Après cette phase de collecte, l’ensemble des données seront valorisées sur le portail de l’INPN et feront l’objet d’une analyse détaillée qui sera communiquée à tous les contributeurs. Ces analyses seront ensuite valorisées plus largement pour faire connaître les enjeux de connaissance et de conservation des lichens et leur utilité en terme de marqueur environnemental.

Pour s’inscrire à l’opération :
enqueteur.auvergne.developpement-durable.gouv.fr/index.php?sid=26681

Le site dédié à l’enquête : enquetelichensauvergne.mnhn.fr

Le guide du participant : enquetelichensauvergne.mnhn.fr/le-projet/

Carte du périmètre de l'enquête et état d'avancement des prospections
Carte du périmètre de l’enquête et état d’avancement des prospections

Initiée par la DREAL Auvergne – Rhône – Alpes, l’enquête est menée en collaboration technique et scientifique avec le Muséum national d’Histoire Naturelle, le Conservatoire Botanique National du Massif-Central, l’Office National des Forêts, la DRAAF Auvergne – Rhône – Alpes, l’Association Française de Lichénologie, ATMO Auvergne, Air Lorraine et la Société d’Histoire Naturelle d’Autun.

Les animateurs de l’enquête
D. HAPPE & S. MARSY

——————–
Photo d’illustration : Lobarina scrobiculata par Christian Hurtado

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *