Traduction française du Code de Nomenclature pour les Algues, les Champignons et les Plantes

Les Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève (CJBG) annoncent la parution de la traduction française du Code International de Nomenclature pour les Algues, les Champignons et les Plantes, paru sous le titre : International Code of Nomenclature for algae, fungi, and plants (Melbourne Code). 2012. Regnum Vegetabile 154. Koeltz Scientific Books.

Cette version française, approuvée par le Comité de Nomenclature, suit très rigoureusement la version anglaise du Code de Melbourne. Les traducteurs, Pierre-André Loizeau et Michelle J. Price, la proposent peu de temps avant la réunion du Congrès International de Botanique en Chine en juillet 2017. Leur but n’est donc pas de la diffuser largement, mais de la mettre à disposition avant cette prochaine réunion afin que quiconque ne maîtrisant pas complètement la langue anglaise puisse participer à l’élaboration du prochain Code. C’est aussi le résultat de la constitution d’une base de données qui devrait permettre après la parution du prochain Code de Shenzen d’en proposer rapidement une traduction française.

Cette publication, Hors-série n°17 des CJBG, n’est mise à disposition que sous format électronique, et peut être téléchargée en Open Access à l’adresse DOI: 10.5281/zenodo.377010.

2 commentaires

  1. Mise à jour.

    En 2018, a été publié (Regnum Vegetabile159. Koeltz Scientific Books) :
    International Code of Nomenclature for algae, fungi, and plants (Shenzhen Code).

    C’est cette dernière version qui est à utiliser, et ce, jusqu’à la publication de la prochaine édition qui aura lieu en 2024 (le code étant révisé tous les six ans).

    Voici différentes versions du Code de 2018, librement accessibles en ligne :
    – version officielle (en anglais) : « https://www.iapt-taxon.org/nomen/main.php ».
    – version bilingue anglais-français : « https://www.iapt-taxon.org/files/Code_Shenzhen_bi_1_0_0.pdf ».
    – version française : « https://www.iapt-taxon.org/files/Code_Shenzhen_fr_1_0_0.pdf ».

    La traduction officielle en français indiqué ici, approuvées par l’IAPT, a également été publiée dans le hors-série n°19 des CJBG.

Répondre à David Mercier Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *