Une lettre mensuelle associant une plante et un oiseau

Ce mois-ci découvrez la fumeterre et la tourterelle des bois !

Ce mois-ci découvrez la fumeterre et la tourterelle des bois !
Voici une nouvelle page mensuelle associant une plante et un oiseau rencontré lors des différentes sorties natures dans le Bessin (territoire autour de Bayeux).
Les plantes sont photographiées dans leur état de végétation correspondant au mois de parution de l’article et sont associées à un oiseau.
> Accéder à l’article
Cette page est disponible sur le jeune site du réseau Jardin Nature du Bessin qui met en relation les éco-jardiniers, les associations, les structures et les collectivités qui œuvrent pour moins de pesticides et plus de biodiversité.
Le cap directeur du site est donc bien le Jardin au naturel qui offre des milieux variés permettant à une diversité d’espèces sauvages (flore et faune) de s’installer et ainsi favoriser les interconnexions et donc l’équilibre sanitaire du jardin. Le jardin devient alors un lieu infini non seulement d’expérimentations mais aussi simplement d’observations. Avis aux curieux !

Ce mois-ci,la rubrique « Parfum Nature dans le Bessin » est consacrée à la tourterelle des bois qui se nourrit à terre de graines, notamment celles des fumeterres et des …fumeterres.

Nicolas Girard
http://www.jardinnaturedubessin.fr/

4 commentaires

    1. Je suis désolé j’ai mis dans le texte de présentation de l’article sur tela botanica « Hirondelle des bois » à la place de « Tourterelle des bois ».
      Le sujet de l’article du mois de mai, accessible sur le site jnbessin et écrit conjointement avec mon compère de la LPO (Ligue Protectrice des Oiseaux), Dominique Loir concerne bien la tourterelle des bois et la fumeterre.

  1. je ne sais si dans le bessin le bouvreuil en est un habitué, car alors il faudrait lui associer indubitablement le pissenlit. Le voir sur les tiges portant les graines se saisir de celle ci, s’en faisant une moustache puis de les « battre » ainsi qu’une batteuse … j’essaierai d’en prendre une vidéo .

Répondre à MERLIN Alphonse Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *