Chênes, hommes et dieux. Usages et vision symbolique des Quercus en Europe

LIVRE / Un ouvrage sur les chênes, en langue espagnole.


Nous Européens sommes ce que nous sommes grâce aux chênes, qui ont conditionné notre caractère spirituel : nos émotions, notre vision cosmologique, nos divinités, nos joies, nos maladies et des rites à notre mort, comme totems de la diversité anthropologique des habitants de l’Europe. Du point de vue matériel, notre développement et notre richesse ont leur fondement dans les chênes.

Partant des manifestations culturelles du nord-ouest de l’Espagne, le texte se poursuit avec les coutumes et le folklore d’autres pays, révélant l’origine commune de la culture d’Europe occidentale. Quand on se plonge dans les manifestations folkloriques, les festivals, la toponymie, l’onomastique, les expressions, les déclarations amoureuses, les symboles d’honneur et de gloire, les décorations militaires, les processus de guérison magique, l’impartialité de la justice ou dans la tenue des engagement pris, apparaissent communément des relations avec les chênes dans les pays méridionaux (Espagne, Portugal, Italie), qui ont leur origine dans les anciennes cultures méditerranéenne, grecque et romaine principalement, ou dans les cultures passées des hommes des côtes atlantiques (France, Îles britanniques) ou des terres de l’intérieur du continent. C’est donc un livre d’ethnobotanique, au sens le plus large du terme, qui tisse un réseau étendu et complexe entre les riches manifestations européennes de l’usage des chênes dans les différents territoires et aux différentes époques.

Le contenu est divisé en chapitres : les caractéristiques botaniques des chênes, envisagées du point de vue populaire; la vision symbolique (l’arbre comme symbole universel, les chênes comme arbres sacrés, le feu comme reflet du soleil, l’interprétation celtique des chênes, les symboles de courage, honneur et force, l’association avec la liberté) ; manifestations culturelles (chanson populaire, usage dans les proverbes et les énigmes), matière première pour les outils en milieu rural, le charbon, le liège artisanal, les glands comme nourriture, élevage de porcs et glandée ; médecine magique (superstitions, rites du passé, glands comme amulette sexuelle, présence dans les akelarres) et phytothérapie (anciennes et nouvelles pharmacopées, formules magistrales); et enfin, la consommation massive de bois de chêne dans les mines traditionnelles, le tannage du cuir ou la construction navale jusqu’à l’apparition des coques en acier.

Informations pratiques
Robles, hombres y dioses Papel
Usos y visión simbólica de las quercus en Europa

Jesús Izco
Editions Jolube, 2017
424 p. couleurs
17 x 21,9 cm
ISBN 978-84-945880-3-7.
Prix indicatif : 39,95 €

Pour se procurer l’ouvrage
Commander en ligne sur le site de l’éditeur Jolube

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *