image de couverture

Caractérisation et évaluation de la valeur écologique des végétations humides du Limousin

Le Conservatoire botanique national du Massif central (CBNMC) propose un stage de 6 mois.

Le Conservatoire botanique national du Massif central (CBNMC) propose un stage de 6 mois.
Contexte
Le Conservatoire botanique national du Massif central (CBNMC) est un établissement public agréé par l’État français. Il œuvre principalement à la connaissance et la conservation de la flore sauvage, de la végétation et des habitats naturels et semi-naturels. Il fournit également, dans ces domaines, une assistance technique et scientifique aux services de l’État et aux collectivités territoriales et mène, plus globalement, une politique d’information et d’éducation du public à la connaissance et à la préservation de la diversité végétale.

Le CBNMC exerce ses activités sur un territoire d’agrément constitué de 10 départements du Massif central répartis sur 2 régions administratives (Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine) et assure une mission de coordination biogéographique des actions mises en œuvre par les conservatoires botaniques nationaux pour l’ensemble du territoire du Massif central.

Contexte du stage
Le CBNMC est investi depuis de nombreuses années dans l’inventaire et la caractérisation des zones humides du Limousin :
– Programme « Milieux Herbacés Agricoles »,
– Programme « Zones humides du bassin de la Gartempe »,
– Programme cartographie des végétations humides des PNR,
– Programme de cartographie des zones humides pour l’Agence de l’eau Adour-Garonne ;
– Programme d’inventaires des végétations des PNR du Limousin,
– Programme de mise à jour d’inventaire des zones humides du territoire de Limoges Métropole.

Pour l’année 2018, le CBNMC souhaite dresser une synthèse de ces travaux, pour contribuer à la rédaction d’un catalogue des végétations humides du Limousin en caractérisant finement ces végétations au regard des dernières avancées du prodrome des végétations de France et en identifiant les éléments remarquables des zones humides à enjeux de conservation.

Le travail demandé consistera à une analyse de relevés déjà réalisés, mais également à réaliser des relevés complémentaires auxquels le stagiaire sera pleinement mobilisé.

Les données issues des différents programmes cités n’ont pas été analysées conjointement. Des travaux récents de syntaxonomie et de synnomenclature ont été publiés et une analyse globale de ces relevés est nécessaire à l’échelle du Limousin.

Objectifs
Le stage sera axé sur trois missions, qui sont par ordre d’importance :
– Travailler au regroupement des relevés réalisés dans différents programmes ;
– Participer aux inventaires de terrain sur la saison 2018, compléter le recueil de données sur la valeur écologique et l’état de conservation des végétations ;
– Analyser les relevés selon les méthodes statistiques classiques et participation à la valorisation de ces résultats sous forme d’un article qui sera publié dans une revue spécialisée.
– Produire en fin de stage un catalogue à jour et argumenté des végétations humides et de leurs enjeux de conservation à l’échelle du Limousin.

Profil recherché
– Niveau : Master 2
– Première expérience en phytosociologie souhaitée (stage antérieur) ;
– Connaissance de la flore hygrophile des terrains acides ;
– Maîtrise de l’outil Excel et de SIG (Cartographie, analyse thématique…) ;
– Aptitude physique au travail de terrain ;
– Permis B indispensable ;
– Bases en traitement statistique des relevés phytosociologiques.

Conditions
Période 01/04/2018 au 01/09/2018
Lieux : Travail de bureau : à l’antenne de Limoges du CBNMC. ; Travail de terrain : principalement en Haute-Vienne.
Rémunération proposée :Indemnité forfaitaire de stage, 15% du plafond horaire de la sécurité sociale (soit en valeur 2017 environ 450 €/mois).
Frais de déplacement pris en charge, nécessité d’un véhicule personnel.
Encadrement : L’encadrement du stage sera assuré par le chargé de mission responsable du projet. Le stagiaire bénéficiera, de plus, du savoir-faire de toute l’équipe du CBN en ce qui concerne l’exploitation de base de données, les analyses statistiques, les outils d’exploitation bibliographique (système d’information CHLORIS® du CBNMC), la réalisation d’inventaires. Il pourra s’appuyer plus ponctuellement sur les personnels scientifiques et techniques des organismes avec lesquels le CBNMC travaille sur ces problématiques.
Moyens mis à disposition : Poste informatique, centre de documentation et moyens du CBNMC, véhicule de service dans la mesure des disponibilités.

Modalités de candidature
Candidatures à envoyer avant le 15 février 2018.

Contacts
Laurent CHABROL / 05-55-77-51-47 / laurent.chabrol@cbnmc.fr
Mickael MADY / 05-55-77-51-47 / mickael.mady@cbnmc.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *