image de couverture

Lichens et qualité de l’air

Le CPIE Sèvre et Bocage (85) propose un stage sur le thème des lichens des arbres, bioindicateurs de la qualité de l'air.

Le CPIE Sèvre et Bocage (85) propose un stage sur le thème des lichens des arbres, bioindicateurs de la qualité de l’air.
Contexte
En France, 2 500 lichens ont déjà été répertoriés mais leur étude reste encore peu répandue. Soucieux de traiter
des problématiques émergentes, le CPIE Sèvre et Bocage a initié en 2016 un projet intitulé « Les Lichens
épiphytes bio-indicateurs : répartition, connaissance et contribution à l’estimation de la qualité de l’air ». En effet,
ce type de lichens est très sensible aux pollutions atmosphériques et chaque espèce étant plus ou moins toxi-
tolérante, ce sont de très bons bio-indicateurs de la qualité de l’air.
Ce projet d’étude se conduit à l’échelle du Pays du bocage vendéen (64 communes du nord-est de la Vendée).
Sur ce territoire, les grands objectifs de ce projet sont :
– d’améliorer la connaissance sur ces lichens épiphytes,
– de créer un premier état des lieux de la répartition de ces lichens
– d’évaluer leur intérêt en tant que bio-indicateurs de la qualité de l’air.
Pour répondre à ces objectifs, des relevés de terrain ont été effectués pendant deux ans sur l’ensemble du Pays
du Bocage vendéen et l’année 2018 conclura le projet en exploitant les données récoltées.
Sous l’autorité hiérarchique du directeur du CPIE, sous la responsabilité de la chargée d’études qui dirige ce
projet, en lien étroit avec l’équipe salariée et bénévole du CPIE, le(la) stagiaire sera chargé(e) des missions
suivantes.

Missions
– Concevoir et implémenter une base de données à partir des relevés de terrain, en vue de leur analyse,
– Exploiter cette base de données / effectuer des analyses statistiques afin de tester des tendances
significatives sur les conditions de développement des lichens,
– Mettre en forme les résultats obtenus (cartographies, rédaction…),
– Créer un document de sensibilisation.

Profil recherché
– Master environnement – bio statistique
– Bonne maîtrise des outils informatiques (base de données), statistiques et cartographiques (QGIS)
– Sens du travail en équipe
– Autonomie, organisation et rigueur
– Bonne expression orale et écrite (notamment orthographique), bon relationnel
– Esprit d’initiative
– Une sensibilité naturaliste serait un plus

Conditions
– Stage basé à la Flocellière – Sèvremont (Vendée)
– 35 heures hebdomadaires sur une durée minimale de 4 mois.
– Possibilité d’adaptation de la durée du stage en fonction des compétences des candidats
– Début de stage aux alentours du 15 mars 2018
– Permis B et véhicule indispensable.
– Indemnités de stage.

Modalités de candidature
Candidature composée d’une lettre de motivation et d’un CV à adresser avant le 15 février 2018
à Claire Boucheron, chargée d’études et SIG : c.boucheron@cpie-sevre-bocage.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *