Accueillir les remèdes du monde (30, Gard)

« Dans le cadre des 3emes rencontres de la transmission des savoirs et savoir- faire sur les plantes médicinales,aux XXIe siècle comment accueillir les plantes qui sont les représentantes d’autres traditions, d’autres cultures dans nos remèdes, nos tasses et nos assiettes ?

Comment le scientifique, le thérapeute, l’herboriste en herbe, le patient, accueillent-ils l’inconnu et le reconnu de « la plante d’ailleurs »?

Les médecines amérindiennes, ayurvédiques, chinoises, créoles entres autres, sont utilisées de façon traditionnelle et évidente dans leur pays d’origine.

En occident, comment les adapter à nos rythment de vies et les introduire dans notre médecine familiale ?

Nous aurons pour répondre à ces questions et à bien d’autres des témoignages de femmes et d’hommes qui dans leurs métiers côtoient et parlent « une autre langue végétale ».

Pour les 3emes Rencontres 2018, notre parrain ethnopharmacologue, est un pharmacien Martiniquais,Emmanuel Nossin, qui fréquente des collègues caribéeens aux multiples langages et aux diverses traditions.

Il est un des fondateurs du réseau TRAMIL (www.tramil.net)

Le samedi soir une plante chinoise « Artemisia Annua » sera la vedette du film « Malaria business » en présence de l’association la Maison de l’Artémisia qui soigne des enfants du paludisme en Afrique.

Pour ponctuer musicalement nos journées des flûtes africaines, guitare flamenca et des tablas indiens seront présents et clôtureront avec un concert les 3emes Rencontres.

D’autres interventions d’ici et d’ailleurs nous feront voyager, et les participants pourront témoigner de leurs expériences avec les fleurs, les fruits et autres douceurs du Jardin du Monde qui soulagent le corps et l’âme. »

Amanda Jullion

Présidente de l’Association pour la Sauvegarde des Plantes Médicinales (ASPM)

Infos pratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *