Portrait de telabotaniste : Annick Larbouillat

Zoom sur le portrait d'Annick Larbouillat, une telabotaniste qui est tombée dans les plantes quand elle était petite, depuis elle avoue avoir une vraie passion pour le monde végétal. Partons à la découverte de cette amoureuse de botanique.

Zoom sur le portrait d’Annick Larbouillat, une telabotaniste qui est tombée dans les plantes quand elle était petite, depuis elle avoue avoir une vraie passion pour le monde végétal. Partons à la découverte de cette amoureuse de botanique.

Comment le monde végétal est arrivé dans la vie d’Annick ?

Annick est tombée le nez sur une Orchidée à l’âge de 3 ans. La délicatesse et le parfum des petites fleurs l’ont séduit et ont induit une passion pour le monde végétal. Annick nous explique qu’elle est passionnée par la nature en général car sans animaux, sans insectes, il n’y aurait pas ou très peu de fleurs.

Comment est-elle devenue une telabotaniste ?

Ce fut un jour de septembre 2004, après une conversation avec un autre telabotaniste (Thibaut) qui lui demandait si elle connaissait Tela Botanica.
“Sitôt dit, sitôt sur le site, sitôt inscrite ! Et depuis mon enthousiasme pour l’association n’a jamais décliné”. Comme en témoigne cette photographie de Annick Larbouillat en train de photographier une plante, dont elle inclura la photographie dans son Carnet en Ligne.

Annick Larbouillat sur le terrain
Annick Larbouillat sur le terrain

Apprendre et partager, voici les principales motivations d’Annick à rejoindre le réseau Tela Botanica. Elle souhaitait partager ses observations en indiquant la localisation des photographies qu’elle prenait. Les outils de Tela Botanica l’ont aidée à améliorer ses connaissances et à les transmettre.

Quelles sont les actions de cette amoureuse des plantes ?

Annick utilise un très large panel d’outils, tel que le Carnet en Ligne où elle dépose des photographies, Pl@ntNet qui l’aide dans la détermination de plantes, ou encore Smart’Flore où elle crée des fiches pour des sentiers botaniques (en France et en Guadeloupe). Elle participe aux programmes de sciences participatives Sauvage de ma rue et Vigie-Flore. Elle s’implique aussi pour le MOOC Botanique. Elle y a participé en 2016 et elle est référente pour la nouvelle session de 2018.
Annick a été sollicitée par Tela Botanica pour réaliser des fiches descriptives d’espèces présentant un caractère envahissant. Ces fiches descriptives ont permis la création d’un guide sur les plantes invasives impactant les voies ferrées.
En outre elle réalise, pour différentes structures (communes, réserve naturelle, Seine-et-Marne environnement…), dont l’Association R.E.N.A.R.D, dont elle est adhérente, des inventaires naturalistes notamment botaniques. Chaque lundi dans les locaux de cette association seront reçus des participants au MOOC Botanique 2018 afin de visionner les cours de botanique et répondre aux questions des personnes présentes.

Annick assure chaque année le suivi des populations de Tulipe sauvage (Tulipa sylvestris subsp. sylvestris) qui selon l’INPN, possèdent le statut de protection (sur listes rouges pour certaines régions de France).

Tulipa sylvestris subsp sylvestris par Annick Larbouillat CC by SA (Tela Botanica)
Tulipa sylvestris subsp sylvestris par Annick Larbouillat CC by SA (Tela Botanica)

Annick souhaite nous faire partager sa satisfaction lors d’un inventaire Vigie-Flore

“J’ai fait participer des adultes à un inventaire de Vigie-Flore, je leur ai expliqué le pourquoi, la méthode, l’utilisation d’une clé pour déterminer les plantes inventoriées. Lorsque les questions fusèrent, j’ai ressenti la satisfaction d’avoir suscité chez ces participants un intérêt réel pour la botanique… et pour Tela Botanica”.

Les dernières contributions d’Annick sont la création de fiches descriptives et de 2 sentiers botaniques “Autour de l’étang de Monthéty” et “Sentier du Parc des Sources” pour Smart’Flore.

Annick souhaite nous faire partager une photographie prise sur un champs de céréales non traité où l’on peut apercevoir des coquelicots (Papaver rhoeas), des bleuets des champs (Centaurea cyanus) et des poacées. N’est-ce pas merveilleux de pouvoir admirer un tel champs ?

Messicoles sur champs de céréales par Annick Larbouillat CC by SA (Tela Botanica)
Messicoles sur champs de céréales par Annick Larbouillat CC by SA (Tela Botanica)

La plupart des plantes forment des fleurs visibles avec des couleurs vives qui servent à attirer les pollinisateurs. Parfois les plantes peuvent aussi former de très petites fleurs sans pétales comme la sagine sans pétale (Sagina apetala). Annick nous présente une photographie de cette espèce observée à la loupe binoculaire.

Sagina apetala par Annick Larbouillat
Sagina apetala par Annick Larbouillat

Si vous aussi vous souhaitez créer des sentiers botaniques, alors venez découvrir le projet Smart’Flore !

pas de alt pour cette image, soz

L’idée est simple : les coins de nature sont partout. En créant des sentiers botaniques, Smart’Flore invite à revisiter ces coins de nature parfois oubliés de notre environnement proche et devient prétexte à sortir et créer du lien avec cette nature de proximité.
Selon les principes de Tela Botanica, Smart’Flore est un projet collaboratif et les ressources créées sont sous licence CC BY-SA, donc librement réutilisables.
Ici chaque contribution profite à tous ; la démarche permet à chacun de contribuer à son échelle pour un projet d’envergure.

Des tutoriels vous accompagnent pour mettre en place un sentier botanique, si vous souhaitez visiter ceux existants retrouvez-les sur l’application mobile Smart’Flore.

Pour en savoir plus sur ce projet, visitez la page projet dédiée.

Le MOOC Botanique arrive enfin !

Plus que 3 jours d’attente et le MOOC Botanique commence !
Le 19 mars 2018 et pendant 9 semaines le MOOC Botanique réalisé par Tela Botanica ré-ouvre ses portes. C’est une formation en ligne ouverte et gratuite pour tous qui vous permettra de vous initier à la reconnaissance des plantes mais aussi de découvrir la flore de contrées francophones dans le monde entier. En attendant, vous pouvez vous y inscrire sur la plateforme MOOC de Tela Botanica.

pas de alt pour cette image, soz

Pour toutes questions relatives à ces outils et au processus de participation, n’hésitez pas à commenter cet article !

Célia Ahier
Chercheuse de trésors du réseau Tela Botanica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *