Trésors de nos rues

Si les milieux urbains prennent de plus en plus d'ampleur, les plantes ne se démontent pas. On la néglige souvent mais la flore citadine est très vaste. Dans Paris vivent quelques 760 espèces végétales et 6000 dans l'ensemble de l'hexagone.

Si les milieux urbains prennent de plus en plus d’ampleur, les plantes ne se démontent pas. On la néglige souvent mais la flore citadine est très vaste. Dans Paris vivent quelques 760 espèces végétales et 6000 dans l’ensemble de l’hexagone.

On les considère souvent comme des mauvaises herbes, mais sans elles notre vie en ville ne serait pas la même. Esthétique, détoxifiante, nutritive ou thérapeutique, nombreuses sont les vertus de ces plantes “oubliées”.

Venez découvrir les plantes urbaines !

Vous avez été touché par ces petites plantes des rues, vous avez envie d’en savoir plus et d’apprendre à les reconnaître ?

Alors n’attendez plus, et participez au programme de sciences participatives :

pas de alt pour cette image, soz

Mais quel est ce programme ?
Il consiste à rassembler des données photographique et d’habitat de nos chères voisines des rues pour les communiquer aux chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle.

Et en pratique alors ?
Rendez-vous sur le site du projet : sauvagesdemarue.org afin de retrouver vos outils. Vous allez avoir besoin d’une fiche de terrain pour renseigner le nom de la rue, le côté de la rue ainsi que le milieux dans lequel la plante se situe (pied d’arbre, fissure du bitume, etc.). Pour vous accompagner dans la détermination de plantes, vous pouvez au préalable acheter le guide d’identification des 240 espèces du projet : “Sauvages de ma rue – Guide des plantes sauvages des villes de France”
Vous aurez aussi besoin d’un appareil pour prendre en photo vos plantes rencontrées. Une fois votre inventaire terminé, il vous suffit de rentrer toutes vos données dans l’outil de saisie des données (que vous retrouverez sur le site du programme).

Vous n’arrivez pas à identifier une plante ?
Pas de problème, prenez la plante en photos. Lors de la saisie des données en ligne, indiquez que vous ne connaissez pas son nom et intégrez vos photos.  Après avoir envoyé vos données, la communauté des telabotanistes vous aidera à déterminer votre plante sur IdentiPlante.

Vous pouvez aussi profiter d’une aide à l’identification et envoyer vos données depuis l’application Sauvages de ma rue – mobile.

Vous aussi écrivez des articles de fond
Vous avez envie de partager avec la communauté Tela Botanica des connaissance sur la végétation comme dans cette article ? Alors n’hésitez pas à rédiger un article sur un sujet qui vous tient à coeur ! Partez à la découverte de notre espace rédacteur, toute la démarche vous est expliquée ici

Mathis Lecoq
avec l’appui de l’équipe Tela Botanica et du Muséum national d’Histoire naturelle

——————
Image d’illustration : Borago officinalis, par Marcel Etienne,licence CC BY SA, illustration Flora Data

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *