Portrait de telabotaniste : Jacqva

Ce jeudi, nous partons à la rencontre d'un telabotaniste présent dans le top 5 des observateurs ayant envoyé le plus d'observations au programme de l'Observatoire Des Saisons, auquel il consacre une grande partie de son temps.

Ce jeudi, nous partons à la rencontre d’un telabotaniste présent dans le top 5 des observateurs ayant envoyé le plus d’observations au programme de l’Observatoire Des Saisons, auquel il consacre une grande partie de son temps.

Un contributeur à l’Observatoire Des Saisons

Jacqva a commencé à s’intéresser à la botanique il y une dizaine d’années environ. D’abord il prenait des photographies de quelques fleurs, puis désirant connaître leur nom, il passait des heures à la bibliothèque dans les livres de botanique. Il s’est alors impliqué de plus en plus. Finalement Jacqva s’est inscrit sur le réseau de l’Observatoire Des Saisons (ODS) auquel il participe d’une part, en envoyant les dates des évènements attachés aux plantes choisies, et d’autre part en leur envoyant de temps en temps un article concernant ses observations. “L’Observatoire Des Saisons a toujours publié ces articles et je les en remercie” nous dit-il.

Voici un des articles rédigé par Jacqva : Printemps 2017 dans les remparts de Maubeuge.

Sur le site Internet de Tela Botanica, Jacqva y dépose quelques photographies de plantes.
Il souhaite partager avec nous une photographie d’une ficaire (Ficaria sp.) qui est pour lui une des plantes les plus importantes car elle matérialise le début du printemps.

Ficaria sp. par Jacqva - CC BY-SA Tela Botanica
Ficaria sp. par Jacqva – CC BY-SA Tela Botanica

La deuxième photographie de plante qu’il souhaite nous faire partager est le tussilage (Tussilago farfara). C’est une plante au déroulement des plus curieux par sa fleur unique au sommet une tige écailleuse, par la formation de ses graines et pour terminer les feuilles qui arrivent en dernier.

Tussilago farfara par Jacqva - CC BY-SA Tela Botanica
Tussilago farfara par Jacqva – CC BY-SA Tela Botanica

La dernière photographie de plante qu’il souhaitait partager avec nous est le colchique d’automne (Colchicum autumnale), l’avant dernière plante à fleurir, la dernière étant le lierre grimpant, avec ses feuilles et ses graines qui n’apparaissent qu’au printemps suivant.

Colchicum autumnale par Jacqva - CC BY-SA Tela Botanica
Colchicum autumnale par Jacqva – CC BY-SA Tela Botanica

Il utilise Tela Botanica essentiellement pour aller consulter les fiches descriptives des plantes présentes dans eFlore.

Jacqva fait parti des 5 personnes les plus impliquées dans le programme de l’Observatoire Des Saisons, vous pouvez retrouver le nom des 4 autres personnes les plus fidèles au programme dans la lettre de printemps 2018 de l’ODS.
Plus de 4000 personnes sont impliqués dans ce programme et toutes leurs contributions ont leur importance, qu’elles soient nombreuses ou pas !

Mais qu’est-ce que l’Observatoire Des Saisons ?

pas de alt pour cette image, soz

La phénologie des êtres vivants, c’est-à-dire la périodicité des évènements tels que la floraison, la période de ponte ou encore la date des migrations est influencée par des évènements climatiques comme la température et les précipitations. L’étude de la périodicité de ces évènements permet aux chercheurs de comprendre l’évolution du changement climatique et de mesurer l’impact de ces changements sur la faune et la flore.
C’est grâce à un protocole simple établi par les chercheurs du Groupement de Recherche CNRS SIP-GECC, en collaboration avec Tela Botanica (co-fondateur du programme), que vous découvrirez les étapes de la démarche scientifique, de l’identification des espèces jusqu’à l’analyse de vos données.
Le collectif des chercheurs de l’ODS ont d’ailleurs publiés un ouvrage : « Les Plantes au rythme des Saisons ».

Pour en savoir plus : Page de Tela Botanica sur l’ODS et le site Internet de l’ODS

Les rencontres de l’ODS

Ne manquez pas la rencontre avec les auteurs de l’ouvrage « Plantes au rythme des saisons » et participez à des ateliers pratiques d’observations des plantes sur le domaine de l’école du Breuil à Paris le 26 & 27 mai, pour les journées portes ouvertes. Retrouvez plus d’informations sur l’évènement en ligne. Cet évènement du programme n’est pas le seul : retrouvez l’ensemble des évènements ODS sur la carte des évènements.

Pour toutes questions relatives aux outils cités et au programme ainsi qu’au processus de participation, n’hésitez pas à commenter cet article !

Célia Ahier
Chercheuse de trésors du réseau Tela Botanica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *