Sauvons l’herbier de Montpellier !

Financement participatif / L'herbier de Montpellier est attaqué par des insectes qui font de gros dégats !

Des insectes ravageurs attaquent la collection botanique de l’herbier de Montpellier. Ce bijou du patrimoine, comptant parmi les plus grands herbiers au monde, est fortement menacé. Les dégâts seront catastrophiques si nous n’agissons pas immédiatement.
L’herbier de Montpellier fait l’objet d’une surveillance constante, afin de détecter immédiatement toute attaque d’insecte. En cas de doute, et systématiquement pour les nouvelles arrivées, les plantes sont placées pendant plusieurs jours dans de grands congélateurs pour détruire les larves et adultes.
Pour autant, un traitement désinsectisant de plus grande envergure doit être effectué de temps en temps. Et c’est aujourd’hui qu’il faut intervenir ! Aidez-nous dès maintenant à sauvegarder l’herbier en permettant à une société spécialisée de traiter les six étages, sans déplacer les échantillons.
Traiter l’herbier contre les insectes est une pratique très courante qui permet, en le protégeant, de transmettre ce patrimoine fragile, tout en le laissant accessible à la consultation.

Vidéo de présentation du projet.

À quoi va servir cette collecte ?

Nous avons besoin de 6 000 € par étage pour réaliser ce traitement. Ainsi, en nous donnant 1 €, vous nous permettrez de sauvegarder 50 plantes.

Un comité de passionnés est derrière ce projet : botanistes, chercheurs, et amoureux de la nature. Nous sommes prêts à vous ouvrir les portes de ce trésor si vous nous aidez à le sauvegarder !

Si nous devons agir aujourd’hui en urgence, notre projet s’inscrit dans la durée. Notre objectif est de trouver un nouveau lieu pour héberger cette collection d’exception, plus conforme à une consultation aisée et à sa conservation durable.
Ce petit concentré du monde est un patrimoine universel !

Et il vous appartient aussi ! Notre rôle est de conserver, enrichir, de valoriser cet héritage et de faire en sorte que ces échantillons botaniques soient conservés pendant plusieurs siècles encore.

Image d’illustration de l’article : Spécimen de Vinca minor de l’herbier MPU, numérisation eRecolNat, licence CC-BY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *