Appel à échantillonnage de silènes (Silene nutans et Silene italica) et leur champignon parasite

Avis aux botanistes : Participez à un projet de recherche sur deux espèces de silènes (Silene nutans et Silene italica) et leur champignon parasite Microbotryum.

Bonjour,

Je suis chercheuse en post-doctorat à l’Université Paris-Sud, je travaille sur un champignon parasite de silènes, Microbotryum, qui provoque la maladie du charbon des anthères. Le champignon produit ses spores dans les anthères à la place du pollen, stérilisant la plante, et étant ainsi transmis par les pollinisateurs. Ci-joint deux photos de plantes malade (vous verrez les spores du champignon, violettes et poudreuses, au niveau des anthères).

Fleur de Silene italica infectée par Microbotryum
Fleur de Silene nutans infectée par Microbotryum

 

Je réalise une étude de structure génétique des populations de ce champignon et de leur plante hôte, c’est à dire regarder avec des outils génétiques les relations entre les champignons et les plantes de différentes régions géographiques en France et en Europe. Une meilleure connaissance de ces relations est indispensable pour mieux comprendre les interactions entre les agents pathogènes et leurs hôtes dans les milieux naturels.

J’aimerais donc collecter des échantillons du champignon sur Silene nutans et Silene italica et également des graines de Silene nutans et Silene italica de régions les plus diverses possibles, en particulier dans le Sud et l’Est de la France, les Pyrénées, la région Languedo-Roussillon, les Alpes, mais également l’Italie et la Suisse. Les deux espèces de silènes peuvent être difficiles à distinguer morphologiquement. Cela ne pose aucun problème, car nous disposons d’outils génétiques au laboratoire pour les différentier.

Avis aux botanistes : serait-il possible de m’envoyer des fleurs infectées si vous en rencontrez lors de vos excursions botaniques (des boutons infectés de 5 plantes par région serait parfait, conserves dans des enveloppes papiers) et / ou des graines (idéalement 200-300 par région dans des enveloppes papiers) ? Ces deux espèces sont en fin de floraison, mais encore présentes.

Voici l’adresse postale de mon laboratoire:

Fanny Hartmann
Departement Genetique et Ecologie Evolutives
Laboratoire Ecologie, Systématique et Evolution
Bâtiment 360
Université de Paris-Sud
91405 Orsay
France

Je peux vous envoyer davantage de renseignements si vous le souhaitez, sur mes recherches, sur le champignon, ou sur les récoltes.

En vous remerciant vivement par avance,

Bien à vous,

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *