Plantes de l’île de La Réunion : Spécial Orchidées

Exif_JPEG_PICTURE
Exif_JPEG_PICTURE

Pascal JARIGE, guide naturaliste vous propose un voyage botanique Spécial Orchidées à l’île de La Réunion du 1° au 11 mars 2019

Ce séjour naturaliste s’adresse aussi bien à un public débutant que confirmé ; les marches ne sont pas des randonnées mais des balades à la portée de tous, au cours desquelles nous prendrons le temps d’observer, d’identifier et de photographier plantes, insectes et paysages.

La Réunion est un petit territoire insulaire de 2.500 km2, situé à environ 900 kilomètres à l’est de Madagascar.

Durant ce séjour, nous parcourons la moitié est de l’île (la côte au vent) qui offre la végétation la plus riche et la plus diversifiée. Nous ferons, également, une incursion dans la région du Piton de la Fournaise, volcan encore actif, aux paysages et à la végétation si spécifiques.

Le peuplement végétal de l’île est à 70 % à affinités malgache et africaine, avec un peu moins de 10 % de plantes endémiques, le restant étant d’origine indo-pacifique soit, au total, environ 800 espèces de plantes à fleurs et plus de 200 espèces de fougères, sans compter les plantes introduites.

Nous observerons beaucoup d’espèces des genres : Pandanus, Dombeya, Sideroxylon, Gaertnera, Chassalia, Agauria, Philippia, Psiadia, plusieurs espèces de fougères arborescentes, etc…

Plusieurs dizaines d’espèces d’orchidées épiphytes et terrestres appartenant aux genres suivants seront visibles à cette saison : Cynorkis, Angraecum, Arnottia, Bulbophyllum, Calanthe, Phaius, Jumellea, Disa, Satyrium, Polystachya, Beclardia, Benthamia, Arundina, Aeranthes, etc…

Nous serons hébergés dans une table chambres d’hôtes située en pleine nature au milieu d’un petit parc distant de 3 km de Saint-Benoît. Bonne table avec cuisine créole.

Un minibus nous permettra de rejoindre tous les lieux de prospection.

Infos pratiques

Adresse
Saint-Denis, La Réunion, France
Tarif

A partir de 2350 euros

4 commentaires

    1. Je rapporte régulièrement des plantes achetées chez un pépiniériste..mais il faut retirer la terre…je mets les racines , enveloppées dans un chiffon humide , dans un plastique dans la partie couvercle de ma valise en soute et la replante dès l’arrivee…la première fois, j’avais téléphoné à la douane avant qui m’avait donné le mode d’emploi….
      Par contre, impossible d’apporter la moindre plante ou bulbe à La Réunion

    2. Bonjour, oui, il y a interdiction d’importer graines et plants frais à la Réunion si la marchandise n’est pas accompagnée d’un certificat phytosanitaire. Renseignements auprès des services phytosanitaires du port maritime (Le Port) ou aéroport (Saint Denis).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *