Une nouvelle plateforme en accès libre pour soutenir la biodiversité

Récemment lancée, la plateforme d’information permet aux scientifiques de partager des données relatives aux écosystèmes marins, côtiers et d’eau douce.
La plateforme d’information (PI) AQUACROSS
La plateforme d’information (PI) AQUACROSS

Lancé en 2015, le projet AQUACROSS vise à faire avancer la connaissance et l’application de la gestion écosystémique (GE) pour les écosystèmes aquatiques, pour soutenir les efforts d’Union Européenne en matière de protection de la biodiversité.

C’est une bonne nouvelle : la plateforme d’information (PI) AQUACROSS est à présent disponible en ligne !

Fonctionnant avec un système de gestion de données à logiciel libre appelée CKAN, la PI AQUACROSS permet à l’équipe du projet et aux utilisateurs externes l’accès ouvert à un grand nombre de ressources concernant l’écosystème aquatique et la gestion des écosystèmes en Europe. Les données obtenues et générées par les différentes études de cas et les différents lots de travaux du projet, ainsi que toutes les cartes, modèles et outils, seront partagés avec le public à travers la PI.

Pour l’heure, la plateforme compte 642 ensembles de données gérés par 17 organisations. Un manuel publié par AQUACROSS offre des informations détaillées sur son utilisation.

Plus d’informations dans cet article publié sur le site de la CORDIS.

1 commentaire

  1. bonjour ,j’ignorais qu’il y avait « la gestion des écosystèmes en Europe » car en France il n’y en a pas ,j’ai 47 années associatives de défense des milieux aquatiques en tant que « pêcheur de loisir  » et 25 ans de Présidence de grosses associations ,jamais je n’ai vu de  » gestion des écosystèmes  » .J’ai vu des gestions mensongères des milieux aquatiques divers avec comme fils conducteurs la recherche du profit qu’il soit politique ou privé mais aussi l’activisme associatif irréfléchi de »pseudos défenseurs de l’environnement » qui ne pensait qu’à leur centre d’intérêt personnel au mépris du reste du vivant et des équilibres nécessaire aux écosystèmes. Chez nous on crée des retenues collinaires d’eau potable dont le seul réel but est de fabriquer de la neige pour quelques rares propriétaires déjà riches! ou on défend contre toutes autres vie ,les hérons parce qu’on les aiment et tant pis pour les autres oiseaux qui seront privés de nourriture quand les hérons seront trop nombreux en prétextant que « cela s’équilibre tout seul « comme on me l’a dit ou on défend les cormorans qui dévastent les étangs de producteurs de carpe au prétexte que  » les cormorans étaient là avant nous » comme on me l’a aussi dit !! mais comment un hornito peut-il n’aimer que certain oiseaux ? . C’est ainsi que j’ai vu diminuer le niveau de l’eau des rivières ,puis disparaitre les poissons ,puis les martin-pêcheurs ou les cincles ,puis les crapeaux sonneurs à ventre jaune et enfin cette année ,la rivière à disparue !
    Quelle magnifique gestion !! Pendant ces années je me suis battu contre toute cette gabegie ,j’ai pris des notes de ce que j’observai et il m’est arrivé de prédire ,hélas ,quelques années avant ce qui allait se passer sans me tromper . Je vous souhaite de réussir de tout mon cœur mais malheureusement dans mes notes j’ai aussi noté que de nombreux scientifiques élevés en vase clos ont oubliés qu’il existe d’autres personnes qu’eux qui passent et ont passés leur vie à observer les milieux vivant et qui bien que n’ayant pas fait d’études scientifiques savent ce qui marche pour la vie et ce qui tue la vie ou une de ses interactions . merci à vous .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *